Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne
Photographie du Président de la section
Le mot du président de section

La Présidente de l'ONM Mme MJ MICHEL de l'Orne a rejoint le Conseil d'Administration national de cet ordre, et laisse sa place à M. Mostefa MAACHI, directeur d'hôpital honoraire. Bienvenue au nouveau Président. Un entretien de concertation proche est prévu. La réunion de la Ferté Macé à l'initiative du Président Bernard de Vaucelles, a été une réussite. Les participants à la visite de Manuplast ont confirmé le succès de cette manifestation (cf l'article en sur le site). Montormel 2017 est sur le site (reportages/actualités).
La SMLH demande des dons pour les Antilles après le passage du catastrophique ouragan Irma (chèque à l'Ordre de la SMLH (au dos "Saint Martin") à adresser au trésorier M. Félix Franel.

L'ASSEMBLEE GENERALE SMLH61 s'est déroulée à Alençon sous la Présidence d'honneur de Madame Chantal Castelnot, Préfète de l'Orne, le18 novembre. La réunion de 24 membres, avec 22 procurations valides pour 86 membres à jour sur 101, dans la Salle de Startech du Conseil départemental en Présnce de Mme ROIMIER représentante de M. Christophe de BALORRE Président du Conseil déprtemental, après le dépôt de gerbe au monument du Poilu. Le compte rendu de l'AG figure en Power Point sur le site "liens/documents" en PPS. Présidents de section,, de comités, Trésorier sont réélus trois comités sont rebaptisés : Comité du Perche ornais (Mortagne), Comité des Andaines (La Ferté Macé), Comité du Bocage (Flers), L'Aigle, Alençon et Argentan (Ville Légion d'honneur) gardent leur nom.

Docteur Pierre PETITBON

Quelques vues des comités de la section ...
Le mot du secrétaire de section

L'Assemblée Générale de la SMLH61 se déroulera à Alençon le 18 novembre.

Vous allez recevoir deux courriers et/ou mails (selon la disponibilité d'internet) pour les détails de l'AG de la SMLH61 précisés sur le carton d'invitation auquel s'ajoute le formulaire de procuration, si nécessaire (à adresser au Président) puis dans un second courrier/mail le coupon réponse pour le déjeuner avec chèque éventuel à poster au Trésorier M Felix Franel (indisponible au téléphone la semaine prochaine). Gilles SCHNEIDER

Actualité

Photographie de la dernière activité

Georges CLEMENCEAU est Président du conseil le 16 novembre 1917. Il y a juste cent ans. Il est élu par : 418 voix contre 65 toutes socialiste et 40 abstentions (socialistes et radicaux). Le Président de la République, Raymond POINCARE,a fait appel à lui à contre coeur. Ce polytechnicien rigoureux et froid est l'antithèse du fougueux vendéen. Clémenceau a 76 ans. Il a une réputation désastreuse dans le monde ouvrier (répression de la grève de mineurs en 1906 avec deux morts dont la génèse est mal élucidée). « Il a engraissé, sa surdité a augmenté, son intelligence est intacte » accuse et reconnait Poincaré juste avant de le pressentir.


Pourquoi fait-on appel à lui? En 1917 la situation de l'avant et de l'arrière est ambigüe. Martin MALVY, Ministre inamovible de l'intérieur depuis juin 1914 que Clémenceau vient d'attaquer dans un discours au sénat le 22 juillet 1917 (durant 2heures!!) relayé par la presse et vigoureusement applaudi par les sénateurs doit démissionner le 31 août il entraîne son Président du Conseil RIBOT. Pourquoi la situation de MALVY est intenable ? Il est suspecté de complicité avec les pacifistes et ceux qui désarment le moral des arrières et suscitent des mutineries, dont ALMEREYDA (de son nom Eugène VIGO, père du cinéaste Jean Vigo, qui se suicidera, ce que ne croira jamais Clémenceau). Depuis le début 1917 le Ministère Clémenceau sera le 4ème (Briand, Ribot, Painlevé) et depuis...



»» Lire la suite


Nombre de visites : 14906 © SMLH - 2016 à jour du 25/11/2017 W3C HTML5