Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Photographie de la dernière activité

L' EPIDE d'ALENCON à VERDUN
Du 7 au 9 juin, un groupe de l'EPIDE d'Alençon a mené une action citoyenne à VERDUN sur les traces du soldat Paul THOMAS, clerc de notaire à Alençon, mort à 20 ans en mai 1916 à DOUAUMONT. Ce voyage complète un reportage de LCP Sénat sur l'Epide d'Alençon http://replaypublicsenat.fr/vod/la-France-des-reussites/2128S9.
Ce projet « devoir de mémoire », initié par la S.M.L.H. de l'Orne (Président de la Section le Dr Pierre PETITBON, Président du Comité d'Alençon le Colonel Alain MARTIN) et en partenariat avec le Souvenir Français avait reçu le soutien du Sous Préfet de Mortagne, M. Gregory LECRU. Ce pèlerinage citoyen a été avalisé par le Directeur de l'Epide, le Colonel Yves-Marie ARGOUARC'H. Directeur du centre d'Alençon depuis sa création. Les résultats sont probants : 110 pensionnaires, 70% de réussite, premier centre de France à cet égard. La mission a été, préparée à Alençon, avec le concours du Délégué du Souvenir Français, M.Y. DUPREZ, qui, de plus, a effectué toutes les reconnaissances nécessaires pour préparer le voyage. Le professeur d'histoire de l'Epide, Mme Céline PICHOT a accompagné le projet de mise au point pédagogique et d'information. Le groupe était encadré par M. Stéphane COLMAN. Le Colonel Alain MARTIN représentait la SMLH 61 lors de « l'expédition ». Ce pèlerinage de la 2ème chance avait reçu l'aval du siège de la SMLH (du colonel L. POUL et du général (2S) R. OUTTIER).
Le groupe a été hébergé à BENOÎTE-VAUX (25 km sud de Verdun par la Voie Sacrée) où il a été bien accueilli dans un lieu propice au calme, au repos et à la réflexion.
La matinée du 8 juin a été consacrée à l'année 1916 : VERDUN avec la visite du village de FLEURY-DEVANT-DOUAUMONT ("un des 9 villages, mort pour la France"), de la Tranchée des Baïonnettes et du Mémorial de la Bataille de Verdun.
L'après-midi, le groupe a repris les traces du soldat THOMAS par la visite du Fort de Douaumont auprès duquel il est tombé le 22 mai 1916. Après la reconnaissance du lieu où il a succombé, ce fut la visite de l'Ossuaire de Douaumont qui abrite, peut-être, ses ossements et le dépôt d'une gerbe devant la «Chapelle Douaumont » avec minute de silence.
Le lendemain matin fut réservé à la ville de VERDUN avec l'accueil à la mairie de Verdun par le maire et la visite de la salle des mariages et du musée de la mairie avec son tableau des décorations. Puis ce fut la Citadelle avec la salle du choix du Soldat Inconnu et ensuite le cimetière où sont enterrés les corps des 7 soldats français inconnus. Le 8ème choisi par le caporal THIN, repose sous l'Arc de Triomphe.
En début d'après-midi, retour sur Paris avec rendez-vous sous l'Arc de Triomphe pour la cérémonie de Ravivage de la Flamme. Des impératifs de dernières minutes n'ont pas permis le parrainage entre jeunes de l'EPIDE et légionnaires de la SMLH. Toutefois M. H. WEILL, Rédacteur en chef de la « Cohorte », administrateur de la SMLH représentait le Général H. GOBILLIARD.
La présence du Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, qui accompagnait le Premier Ministre de Roumanie, a permis aux jeunes d'assister à une cérémonie de prestige (avec troupes et musique). Pour ce ravivage, le Drapeau de la Flamme était porté par Jasmin LEMAROIS de l'EPIDE d'Alençon. Il accompagnait le Porte Drapeau national de la SMLH. Le coussin de la SMLH 61 était présenté par deux élèves de l'Epide, Aurélien PARIS et Johan POTTIER et déposé par le Président du Conseil d'Administration de l'Epide, M. Jean Luc PLACET (Chevalier de la Légion d'honneur) en présence de la Directrice Générale Madame Nathalie HANET. A l'issue, retour vers ALENCON. Le séjour très dense, s'est déroulé d'excellente manière avec des jeunes attentifs, disciplinés et toujours en tenue impeccable. Ils ont su faire honneur à leur établissement et aux associations qui les accompagnaient.
Une brillante restitution de ce voyage en images (vidéo et PPS) effectuée par les volontaires, s'est déroulée à Alençon le 29 juin. Le lendemain le Colonel Argouarc'h prenait officiellement sa retraite. Madame le Préfet I. DAVID, M. le Député Maire d'Alençon, M. J.PUEYO et Madame S. DOUVRY au nom du Président du Conseil départemental, Mme N. GOULET Sénatrice de l'Orne et Madame N. HANET assistaient à la cérémonie. M. Argouarc'h part avec le sentiment du devoir parfaitement accompli reconnu par tous.



Colonel Alain Martin, Président du Comité d'Alençon,


Docteur Pierre Petitbon, Président de la Section de l'Orne



Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016