Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Photographie de la dernière activité

Mortagne et le Perche ornais, petite « république des lettres »

Hier

Le Perche a vu naître sur son territoire son lot d'écrivains et d'artistes. Le philosophe Claude-Adrien Schweitzer, latinisé en Helvétius, 1715-1771, vit au château de Voré à Rémalard. L'écrivain et journaliste Octave Mirbeau à Rémalard, polémiste redouté, déclare dans Le Gaulois du 5 janvier 1885 être hostile à toute décoration. A Mortagne-au-Perche, le philosophe Emile Chartier dit Alain, prône l'Art d'être heureux dans le Perche, et, bien que décoré de la Croix de guerre au titre d'engagé volontaire en 1914, refuse la Légion d'Honneur en 1925. Roger Martin du Gard à Bellême est, grâce à l'initiative d'Edouard Herriot, nommé chevalier de la Légion d'Honneur le 22 Août 1926. Autant de grands noms de la philosophie ou de la littérature qui sont nés ou ont vécu dans le Perche.

Aujourd'hui

Une myriade d'associations de sauvegarde du remarquable patrimoine percheron se développe grâce aux historiens et voit éclore nombre de polygraphes. Manoirs, églises, villes comme Mortagne et son musée Alain ou Bellême, ancienne capitale de la Province du Perche (voir photo, de la Porte de la Forteresse), villages parmi les plus beaux de France, gagnent à être connus. A 150 kilomètres de Paris, des intellectuels « rurbains » se retirent dans leur petit paradis pour écrire et animer la vie culturelle locale. Dans le comité de Mortagne-au-Perche de la SMLH, le plus important numériquement, un général, plusieurs colonels, un commandeur, trois officiers, vingt-cinq chevaliers dont trois femmes docteurs ès lettres. Chacun(e) est à l'initiative d'événements culturels et participe activement aux commémorations et cérémonies officielles.


Françoise Leblond
Présidente du comité de Mortagne-au-Perche



Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016