Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Photographie de la dernière activité

Lionel Jospin, Grand Croix de la Légion d'honneur
Nommé en 2015 par décret du Grand Maître, le Président de la République François Hollande, Lionel Jospin a reçu les insignes des mains du Président de la République lui même, le 15 septembre au cours d'une cérémonie intime à l'Elysée. Lionel Jospin nait le 12.07.1937 à Meudon (Seine et Oise, Hauts de Seine aujourd'hui).
Ancien Elève de l'IEP (Institut d'Etudes Politiques = Sciences Po) Paris, il réussit en 1961 le Concours de l'ENA (promotion Stendhal)
Fils de Robert Jospin, protestant, militant pacifiste et SFIO (Educateur) et de sa deuxième épouse Mireille Dandieu (sage femme). Lionel Jospin sera éclaireur unioniste dans la même troupe que son chef de patrouille, Michel Rocard
Il effectue son service militaire à Saumur puis dans un régiment de char 1961 - 1963
Il opte, durant son parcours d'étudiant, pour le Lambertisme et milite à l'UNEF contre la guerre d'Algérie. En demeurant militant OCI (Organisation Communiste Internationaliste), il intègre l'ENA.
Il devient à sa sortie de l'ENA, diplomate de 1965 à 1970.
Il rejoint le Parti Socialiste (PS) après le Congrès d'Epinay (toujours militant de l'OCI, groupuscule qu'il abandonnera peu après).
Il devient Premier secrétaire du PS en 1981, lors de la désignation de son prédécesseur François Mitterrand pour la candidature à la Présidence de la République.
Durant le premier septennat Lionel Jospin assure cette fonction en étant simultanément élu député de la 27ème circonscription de Paris (Daniel Vaillant suppléant).
Il abandonne ce siège pour occuper un siège en Haute Garonne, il est réélu en 1988 dans la foulée de la réélection de François Mitterrand.
Il devient Ministre de l'Education Nationale. Il abandonne le poste de Premier secrétaire du PS (mais demeure membre du bureau national).
Il est battu, aux législatives en 1996 (il retrouvera son siège en 1997).
En 1995 arrivé premier à l'élection présidentielle il est battu au second tour par le Président Jacques Chirac.
Il reprend les fonctions de premier secrétaire du PS.
En 1997 à la suite de la dissolution de l'Assemblée Nationale par le Président Chirac. Il gagne avec la Gauche plurielle, qu'il a créé, les élections législatives et devient Premier Ministre.
Durant la période où il occupe ses fonctions une embellie, mondiale, de croissance permet une situation financière saine en France qui autorise la création de la CMU (couverture médicale universelle), l'Allocation personnelle d'autonomie (APA), la mise en oeuvre des 35h (création d'emplois?). Enfin il crée le PACS (union des couples légalisée sans notion de sexe). Il fait adopter la Loi Besson sur les gens du Voyage. Il soutient le referendum pour une durée de 5 ans du mandat de Président de la République (69% d'abstention). La crise de la Vache folle, la Bulle Boursière, l'attentat des Tours de New York altèrent le moral et la situation financière de la France.
En 2002 lors de l'élection présidentielle il arrive troisième au premier tour derrière Le Pen et Jacques Chirac (qui est élu avec plus de 80% au second tour).
En 2007, Dominique Strauss Kahn est battu aux primaires par Ségolène Royal, Lionel Jospin la soutient avec DSK et Laurent Fabius. Le Président Nicolas Sarkozy est élu au second tour.
Il est promu Grand Officier de la Légion d'honneur par un décret du Président Sarkozy (2008) comme tous les Premiers Ministres qui ont effectué deux ans révolus de fonction.
Il est nommé en 2015 Membre du Conseil Constitutionnel par Le Président de l'Assemblée Nationale Claude Bartolone (Laurent Fabius est nommé Président en 2016 par le Président F. Hollande).
Il est nommé Grand Croix en 2015 (Décret du Président François Hollande) qui lui remet les Insignes le 15 septembre 2016 au cours d'une cérémonie intime à l'Elysée un an (15 octobre 2015) après la remise de ces mêmes insignes à Michel Rocard (Mort le 2 juillet 2016).
Nous félicitons ce nouveau Grand Croix le 71ème actuellement pour un parcours politique au service de la France.

SMLH61


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016