Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Photographie de la dernière activité

l'.../...Question : Existe t-il des grades ?
Oui on est nommé Chevalier après 20 ans au moins de bons et loyaux services rendus à la nation. Depuis 2008 dans certains cas exceptionnels il est possible, sur proposition du Grand Maître, d' être nommé directement à un grade supérieur (Simone Weil directement Grand Croix). Après chevalier, Officier (8 ans après avoir été nommé chevalier), Commandeur (délai de 5 ans) , Grand Officier (3 ans) puis Grand Croix (3 ans). Les dessins de cette décoration sont fixés en 1804 par une croix de Malte à 5 Branches et dix pointes en émail.
Question : Combien de personnes en France sont elles décorées ?
Réponse : aujourd'hui environ 93000 personnes ont été décorées de la Légion d'honneur. La France comporte soixante millions de nationaux dont quinze millions sont en âge de recevoir la Légion d'honneur (27 ans de service). Il y a environ 75000 chevaliers (maximum prévu par les textes 115000), 17000 officiers (maximum prévu par les textes 10000), 3000 commandeurs (1200 prévus par les textes), 317 grands officiers (250 prévus par les textes) et 67 Grandes croix (75 prévus par les textes). La féminisation de l'ordre a parité date de 2008. Dans le civil 2100 par an sont nommés à parité. Pour les militaires il s'agit d'une tendance. A ce sujet la règle prévoit que seuls les anciens combattants ont le droit d'être recouvert du drapeau tricolore sur leur cercueil et les femmes décorées de a Légion d'honneur rappellent qu'elles ont peu de chances d'appartenir à l'ordre de la Légion d'honneur et d'être ancien combattant.
Question et dans l'Orne ? :
Réponse : Nous sommes 110 dont la moitié a plus de 80 ans mais pour la plupart a encore fort heureusement bon pied bon oeil. La cohorte ornaise est constituée de belles personnalités. Nous avions trois commandeurs avec le colonel Godey qui a une carrière qui commence au débarquement de provence et s'achève en Algérie en passant par l' Indochine. Madame Comte résistante, déportée à Ravensbruck à 17 ans. Le Comte Pierre de Montesson qui vient de nous quitter à 97 ans. Il était éleveur propriétaire de la mythique « Une de Mai » qui, certes n'a jamais gagné le prestigieux Prix d'Amérique (malgré six tentatives), mais lui a quand même rapporté près de 9 millions de francs nouveaux. Nous avons une belle brochette d'industriels et d',entrepreneurs remarquables de dynamisme M. Rapeaud (plasturgie) à La Fert Macé, M. Frenehard (à L'Aigle) , M. Caillaud de Mortagne et M. Van Ryssel (Matfer, Longny au Perche) récent nommé. M. le professeur Braquet scientifique dont nous allons reparler.
Question : Vous êtes donc Président de la SLMH qu'avez vous fait ?
Réponse : Nous allons redonner de l'élan à cette association qui regroupe des individualités remarquables, qui savent peu jouer en collectif. La Légion d'honneur attribuée nos membres vaquent à leurs propres activités qui sont nombreuses. Nous avons édité une brochure qui évoquaient les biographies de 4 membres éminents et distingués, rappelant les activités du siège parisien et annonçant des initiatives : participation à la mission du centenaire, naissance de la « création à l'honneur » qui s'inscrit dans l'idée de l'Honneur en action du siège. Et surtout comme je vous le disais participation au festival de piano de compositeurs russes du Professeur Braquet qui s'est tenu lors de notre AG 2015 au château de Saint Hilaire des Noyers à Colonard Corubert. C'est un festival remarquable qui pour notre AG nous a offert un récital par un pianiste émérite Alexander Paley. Nous avons organisé pour l'Epide, avec le Souvenir Français un pèlerinage à Verdun sur les traces d'un soldat Alençonnais Paul Thomas dont le corps, jamais retrouvé, est peut être celui du Soldat inconnu de l'Arc de Triomphe et enfin nous avons crée avec le siège un site web (allez y) : www.smlh61.fr. . L'AG 2016 qui s'est tenue à Chambois a permis au Général G. Gallet de présenter son ouvrage "Pour une Russie Européenne" qui a reçu un vif succès. La viste de Montormel ensuite (M. Jonot conservateur du musée guide) a été une réussite.
Question : Pensez vous que la Légion d'honneur est une composante de notre temps ?
Réponse : Oui elle l'est puisque par l'absurde le récent refus médiatisé de M.Piketty en est la preuve. Son refus a suscité la fièvre des médias. Mais une actualité en chassant une autre les horreurs de Charlie Hebdo et du magasin Cacher ont vite martyrisé ce marketing alors que M. Jean Tirole, Prix Nobel d'économie 2014, acceptait modestement sa nomination (au grade d'Officier).
SMLH61


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016