Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Photographie de la dernière activité

Le 11 novembre 2016 à Alençon

La Commémoration de l'armistice du 11 novembre 1918 s'est déroulée en deux temps
Le premier square du Poilu la SMLH était représentée par son Président et le Président du Comité d'Alençon le Colonel A. Martin. Le Lt Colonel Thieulart présidait le protocole. La section d'honneur appartenait au 1er RIMA stationné au Mans. Notre Porte Drapeau M. Chantepie présentait fièrement de sa haute stature notre Drapeau.* Madame Isabelle David, Préfet de l'Orne, présidait la Cérémonie entourée de M. Joaquim Pueyo, Député, Maire d'Alençon, de M. Bertrand Deniaud, Vice Président du Conseil Régional, représentant M. Morin, Président du Conseil Régional de Normandie et de Madame Sophie Douvry, Conseiller départemental de Damigny, représentante marquante du Président M. Alain Lambert, Ancien Ministre. Le Lieutenant Colonel Pierre Baillargeat, (article dans "actualités") commandant du Groupement de la Gendarmerie de l'Orne était pésent aux deux temps ainsi que le Commandant de la Réserve d l'Orne. Un dépôt de gerbes réalisé au monument aux Morts à la mémoire des poilus, les Porte-Drapeau et la section du 1er RIMA présentaient les honneurs lors de la sonnerie "Aux Champs" et de la Marseillaise.
Le deuxième, place du Général de Gaulle permettait aux mêmes représentants de l'Etat, de la Nation, de la Région, et du Département d'assister à une manifestation émouvante du souvenir. Lecture de lettres de Poilus, par des jeunes du collège Louise Michel dont une particulièrement prenante d'un adjudant du génie relatant le décès par éclat d'obus d'un sapeur et du soin et de l'attention pour sa mise en bière, l'entretien de sa sépulture. Des détails sur le lieu du cimetière et l'emplacement de la tombe étaient relatés avec humanité et manifestement une dose sincère de tristesse. Une autre expliquait le matériel utilisé et l'entretien nécessaire pour le bon fonctionnement notamment de mitrailleuses. Enfin le dépôt de gerbes était une fois encore accompagné par des jeunes issus de la diversité qui semblaient très émus et attentifs à leur mission. Madame le Préfet épinglait deux médailles à des Porte-Drapeau. Madame le Préfet lisait une lettre du Secrétaire d'État aux anciens combattants appuyant la gravité de l'instant, les leçons à en tirer, avant d'exprimer l'espoir pour un futur responsable livré aux jeunes. Les Honneurs étaient présentés par la section du 1er RIMA, les jeunes Pompiers, les jeunes de l'EPIDE.
La sonnerie du Cessez le Feu sonnait brève et décisive. Sur ordre du Capitaine Lhuillier, elle avait retentit ce 7 novembre 1918, à la Capelle -Aisne - sous le souffle du Caporal Pierre Sellier du 171ème régiment d'Infanterie de Belfort - 4 jours avant l'Armistice, Cette sonnerie nous replaçait avec des frissons dans la joie extraordinaire et le soulagement atroce qui avaient dû être ressentis par les combattants lorsqu'elle retentit à la 11ème heure de ce onzième jour de ce onzième mois pour signifier la fin définitive des hostilités. Ce clairon clôturait, la cérémonie, avant la Marseillaise, entamée par les jeunes de l'Epide et reprise avec force par l'assistance. Le Lieutenant Colonel Thieulart de la SMLH61, DMD de l'Orne, doit être remercié pour la belle tenue au cordeau de cette commémoration de la Paix très réussie qui atteignait ses objectifs : le souvenir, l'émotion et l'enseignement. Les leçons de l'histoire ont été bien replacées par ces lectures de lettres dans le contexte humain de ces hommes qui se sont sacrifiés pour la Fance donc pour nous.

Docteur Pierre PETITBON, Président de la Section, Colonel Alain MARTIN, Président du Comité d'Alençon

*(qui devra d'ailleurs, bientôt être renouvelé il a plus de 12 ans et présente des signes de fatigue irréparables)

Ci-dessous un lien vers France musique qui permet d'écouter brièvement et clairement la sonnerie du Cessez le feu par Pierre Sellier (dans liens utiles par ailleurs)
http://www.francemusique.fr/emission/le-mot-du-jour/2016-2017/mot-du-jour-ndeg55-polonaise-11-11-2016-07-20

Ci-dessous le site de l'histoire du Clairon du Caporal Sellier :(et dans les liens utiles)
http://www.lepoint.fr/histoire/l-etonnante-histoire-du-clairon-qui-sonna-le-premier-cessez-le-feu-le-7-novembre-1918-11-11-2014-1880225_1615.php

Site de la Flamengerie (village de l'Aisne) sur les détails des 4 jours entre le 7 cessez le feu et le 11 novembre 1918 armistice : (et dans les liens utiles)
http://www.laflamengrie.fr/DetailElement.aspx?numElement=133208


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016