Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Photographie de la dernière activité

Entretien d'une cuve à fioul

. A l'approche de l'hiver ce conseil : Les cuves à Fioul doivent bénéficier d'un entretien tous les dix ans. Ce délai peut être raccourci si nécessaire (cuves très anciennes ou en matériaux moins résistants que les cuves actuelles). Les cuves en béton plus solides, nécessitent cependant des contrôles des périphériques (canalisations). Lorsqu'il s'agit de cuves industrielles le fioul a des utilisations diverses et doivent être contrôlées par sécurité plus souvent car plus exposées (normes ISO 9000 etc ).

L'entretien d'une cuve à fioul répond à un certain nombre de tâches obligatoires ou non selon la nature de la cuve, selon son ancienneté. Le professionnel devra s'approcher le plus possible de la cuve avec son matériel mobile de pompage et de stockage temporaire. Il devra effectuer plusieurs opérations. Vérification des réseaux de canalisation, pompage et stockage temporaire dans une citerne mobile du fioul restant (celui-ci sera ultérieurement filtré avant d'être réinjecté dans la cuve), pompage de la boue et des sédiments pour être acheminés et stockés temporairement vers une citerne, nettoyage proprement dit de la cuve et des canalisations, vérification en fin de pompage de la cuve et des canalisations. Pour toutes ces étapes il faut faire appel à un professionnel équipé qui effectue toutes ces opérations en circuit fermé et les sédiments seront sous sa responsabilité expédiés vers des usines de retraitement spécialisées.

Le professionnel aura pompé le fuel restant, nettoyé à l'eau la cuve. Il aura pompé les boues vers une citerne de son équipement avant de les diriger ultérieurement nous l'avons déjà souligné vers un lieu adapté de traitement spécialisé préservant ainsi l'écologie de la procédure. Il aura vérifié les canalisations et nettoyé pour un entretien adapté celles-ci. La vérification de l'étanchéité de la cuve (microfissures éventuelles par des appareils modernes acoustiques d'ultra-sons ou laser) achèvera son intervention avant le remplissage de la cuve avec le fuel résiduel prélevé en début d'opération.

Cet entretien permet outre l'évacuation des sédiments, d'évacuer l'eau de condensation réaction chimique normale en surface du fioul. Cette eau peut oxyder les parois métalliques de la cuve, si la maintenance n'est pas régulière et altérer son étanchéité, alors que le fuel, hydrocarbure gras, protège ces parois de l'air et de l'oxydation.

Ce pompage professionnel assure sécurité et propreté. Le fioul est un polluant majeur dont on connait les méfaits lors des marées noires majeures. Il peut exister des inondations noires domestiques. Le matériel moderne du professionnel est un garant de qualité, d'hygiène écologique et de santé de l'entreprise donc de l'efficacité manifeste de l'intervenant.

Nos sociétaires doivent le savoir, s'ils vivent dans un logement individuel chauffé au fuel, il leur faut prévoir cette intervention, s'ils sont en copropriété d'un ensemble chauffé collectivement au fuel, ils doivent s'assurer que le syndic a prévu cette maintenance.Associée au ramonage de la cheminée cet entretien réduit significativement les émissions de CO. Enfin la consommation de fuel dépend de cet entretien, conduits, cuve, canalisations et gicleur, le gain peut avoisiner à lui seul 5 %.SMLH61
.


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016