Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Photographie du dernier reportage des figures

SUZANNE RAPEAUD
Vous êtes née dans la Région lyonnaise. Vous remarquez votre futur époux Michel Rapeaud, Président de la MEC (Maison des étudiants Catholiques). Vous l'épousez en 1955. Vous lui donnez 7 enfants dont le dernier a repris Manuplast. Avant d'épouser Michel, Mme Rapeaud, vous terminez vos études d'Infirmière et d'Assistante sociale chez les Giraudines à Lyon. Vous suivez votre époux à Lyon puis à Asnières. Les enfants sont nés 2 à Lyon, 3 à Paris (Neuilly), 2 sont fertois.
Arrivée à la Ferté en 1966, Suzanne Rapeaud, vous vous occupez d'emblée, en 1967, du Foyer des jeunes travailleurs de la Ferté avec les soeurs de Saint Sauveur. Avec le départ des soeurs il faut assurer la relève en découvrant des solutions d'embauche par la création de formations de laïcs pour les emplois suivants : directrice, cuisinière et des femmes qui peuvent effectuer un ménage spécifique.
Au début 2 emplois pour ce foyer de jeunes. Le financement s'effectue initialement avec l'aide de votre époux, un peu par le département, les jeunes et le Conseil Général prendra progressivement la relève. La création des ASSAD (Association de Services et de Soutien à domicile) en 1965 va permettre au département de l'Orne d'être le premier utilisateur de ce service d'Aide à domicile généreuse, intelligente et humaine. Un tissu se forme dans les 36 cantons. Mme Rapeaud vous prenez à La Ferté Macé la suite de M. ORHANT et en 2003, Suzanne Rapeaud vous avez plus de 30 ans d'expérience tout en ayant élevé vos 7 enfants.
Sous votre impulsion et participation, entre autres, se planifie le réseau par comités cantonaux avec 36 Présidents dans l'Orne. La formation des aides à domicile est de plus en plus précise sur le mode VAE (Validation des acquis et de l'expérience) et la mise en place des CAFAD (Certificat d'aide et de formation à domicile). Suzanne Rapeaud vous vous occupez de développer et de structurer cette Formation des aides à domicile à l'échelon départemental avec la participation de la Croix Rouge
. Le Conseil général devient le partenaire de plus en plus impliqué ce qui autorise M. ALAIN LAMBERT, alors Ministre du Budget, de vous proposer Suzanne Rapeaud, symbole de l'esprit, de l'engagement au service bénévole de l'Assad pendant plus de 30 ans, à la nomination dans l'Ordre de la Légion d'Honneur en 2003 sur les quotas du Ministre des Affaires Sociales. M. WADIER, conseiller général de Trun en charge des Affaires Sociales, assurait qu'en 2003 la charge pour le conseil général était évaluée à 17 millions d'euros (21 en 2012). Suzanne Rapeaud vous avez donc contribué à la formation, dans le département de 450 Aides et de 35 encadrants avec une formation spécifique de 22 jours.
En 2003 malgré le surcoût et la réorganisation due au 35 heures toutes les personnes formées sont employées malgré une augmentation de 11% de la masse salariale. Lors de l'Assemblée Générale de 2003, M. Michel VOISIN, président départemental de l'ASSAD, rappelait que cette aide dans l'Orne c'était 1.530 000 heures de travail et 7500 personnes qui en bénéficient et que la création de l'APA (Aide Personnalisée à l'Autonomie) permettrait une avancée significative. Suzanne Rapeaud vous êtes décorée en 2003 par M. Adrien DONAT, votre parrain assure que vous avez contribué à donner ses lettres de noblesse à l'ASSAD en «militant contre l'égoïsme réducteur et l'assistanat humiliant ». Le couple Rapeaud a voulu dans sa vie respecter cette belle formule de Saint Ignace fondateur des Jésuites « ad majorem dei gloriam ».

Docteur Pierre PETITBON


Retourner à l'historique des reportages de figures locales



  © SMLH - 2016