Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

La SMLH61 avait entrepris une forme de parrainage avec l'Epide d'Alençon. Enclenchée en 2016 aec l'opération Verdun montée avec le Colonel Argouarc'h et l'aide du Souvenir français de l'Orne le pélerinage avat été suivi par le Colonel Alain Marin Président du Comité d'Alençon. Une présentation avait été effctuée lors de l'AG de 2016 et un article dans la Cohorte avait souligné l'importance de cette action. Validée par la Directrice générale de l'Epide, Madame Nathalie Hanet et le Président du Conseil d'administration co-initiateur au sein du Conseil Economique et Social de cette entité, M. Jean Luc Placet. Ces personnalités avaient accompagné la SMLH61 et son président sous l'Arc de Triomphe. Le salut au soldat inconnu, qui était un civil appelé sous uniforme, avait été très émouvant. Un pensionnaire de l'Epide avait été le porte-drapeau de la flamme. Nous avions décidé avec l'équipe des formateurs et la direction de trouver d'autres sources de coopération.
Avec les Propriétaires du Château de Lassay, Cecilia et Aymeri de Montalembert, un "contrat" tripartite aveit été conclu. Une visite de "présentation" du château aux pensionnaires et cadres de l'Epide avait été effectuée fin 2016 avec pour guide le Président de la SMLH61, Vice Président des "Amis du Château de Lassay". Aujourd'hui, mardi 29 février, un peloton de jeunes de l'Epide est venu s'activer. Les uns sur une évacuation de gravats, les autres sur un vaste programme, l'éradication de la fiente de pigeon sur des zones sensibles. Enfin d'autres membres de l'équipe par alternance devaient extirper des interstices entre les moellons, les pousses d'arbustes qui disjoignent les pierres et qui avaient germés à partir des graines déposées par les écureuils et oubliées par ceux-ci en hiver. Evidemment les jeunes étaient porteurs de tenues ad hoc avec combinaison, masque et gants (cf photo). Ce travail est considéré comme formateur car il a une utilité manifeste, aider des vieilles pierres à redresser fièrement leur stature face aux outrages des années, malgré un entretien permanent toutefois de plus en plus coûteux. L'action des volontaires est utile et entre dans le cadre cohérent d'un travail collectif, comportant des normes de sécurité ainsi que des règles de groupe. Sous l'impulsion des jeunes propriétaires le Château a repris des forces grâce à leur entregent, leur enthousiasme aidés par la Demeure française, les Monuments historiques, l'Etat et les diverses administration qui en dépendent enfin l'Europe. L'an passé les Etats Unis ont versé une somme rondelette via la fondation "French Heritage". Les travaux de restauration se poursuivent.. Vive l'Epide et ses volontaires ainsi que son personnel d'encadrement en particulier Stéphane COLMAN. D'autres activités conjointes seront entreprises. SMLH61


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016