Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

« ORNENBULLE »
Ornenbulle, l'association existe à Flers depuis 1996 elle a vingt ans. Son fondateur a mis en place une structure qui trois plus tard a créé le premier salon de la Bande Dessinée (BD) à Flers. Longtemps parent pauvre de la culture germanopratine, la BD a bénéficié de la reconnaissance de grands artistes tels que Hergé, Franquin, Jacobs, Goscinny et Uderzo pour ne parler que des plus connus. C'est une culture populaire accessible aux jeunes et appréciée des adultes. Ces auteurs prenaient la relève de la famille Fenouillard de Christophe et des Pieds Nickelés de Louis Forton du début du XXème siècle. Mais on se rappelle que des dessins ont marqué leur génération tel celui de Caran d'Ache sur l'affaire Dreyfus (« ils en ont parlé » !). De nombreux critiques ont redonné du lustre à ces bandes dessinées qui ont offert des ouvertures à l'imaginaire des jeunes générations et parfois fait connaître des mondes de fiction qui ont vu leur réalisation se concrétiser (« Objectif Lune » et « Ils ont marché sur la Lune » de Hergé). Le décor est planté.
Le festival de Flers est un salon qui vit de l'enthousiasme des membres de l'Association (une vingtaine parmi lesquels Sylvie Guérin, Xavier Guérin, Brard, Antoine Haloche) qui bénéficie de l'appui de la Communauté Urbaine de Flers et de ses maires depuis 2000. C'est donc Michel Lambert qui en 2000 permet à Ornenbulle de passer du stade de l'Association virtuelle à celle de réalisatrice. Les affiches seront l'emblème du Salon et dessinée par des auteurs de BD, la première de J. Charles représente déjà le Château de Flers en fond d'image ce qui sera une constante. Depuis 16 affiches ont été l'emblème de la réussite du salon et de la valeur de ceux qui les créaient. Une belle collection. Celle de 2017 aussi belle que les précédentes a été imaginée par André Benn. La Bande dessinée en France est en bonne santé elle est portée par les succès des Festivals nationaux qui accueillent les éditeurs, Glénat notamment, à Angoulême le plus connu, le plus important et à Saint Malo notre voisin. Toutefois les bandes dessinées « à dessin peu abouti » ou « image dérisoire » (c'est la traduction du mot japonais « Manga ») tiennent le haut du pavé de l'édition des BD. Elles sont malheureusement bien souvent de très faible valeur ajoutée culturelle. Toutefois le Président actuel d'Ornenbulle, il a pris la succession de Bernard Aumont, Thierry Riegler est satisfait de l'affluence au cours des Week ends au forum (qui dépend de la Météo, plus le soleil brille moins la Médiathèque est achalandée !) en général autour de 1500 visiteurs. La famille Riegler est bien connue de Messei, son père, pharmacien du village a été longtemps son Maire, avant Gérard Burel. Le festival est vivant. Le centre culturel E. Leclerc tient un stand où l'on peut acheter des BD neuves (chaque auteur en vend et dédicace entre 20 et 50 exemplaires), un stand « bouquiniste » permet de trouver des occasions. Le jury attribue deux prix essentiels celui d'Ornenbulle (à Jean Luc Delvaux pour « La Station du Clair de Lune ») et celui du Mécène principal, E. Leclerc, attribué cette année à Cyrille Ternon pour « Private Liberty », (la valeur brillante de Saint Georges des Groseillers). Il aura le plaisir de créer l'affiche du prochain Ornenbulle. Les auteurs dédicaçaient leurs oeuvres avec beaucoup de gentillesse et de talent (un dessin sur la page de signature). Un auteur est particulièrement apprécié du Président de la SMLH (il doit avouer qu'il est dessiné par cet auteur dans certains de ses ouvrages), Jean Michel Ponzio, le dessinateur de « Genétiks »et du « Complexe du Chimpanzé ». Six auteurs belges étaient présents certains créateurs venaient pour la première fois comme Amélie Sarn, Alice Fisher. Les femmes aussi investissent le créneau parité en évolution oblige. Bravo aux organisateurs qui tous bénévoles prouvent que la France bénéficie de belles énergies en dehors des circuits obligés. Le prochain Ornenbulle Madame Michelle Polvé, 11ème adjointe au Maire de Flers, chargée de la culture, règle le planning des mises à disposition du Forum pour les manifestations qui valorisent la cité. Bonne chance au Président Thierry Riegler et au XVème festival d'Ornenbulle.
SMLH61


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016