Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Jules SIMIER, du Collège du Sacré Coeur de Domfront, élève de 3ème a reçu, le 3 juin, à la Halle aux Toiles d'Alençon, des mains du Colonel (er) Raymond GANTIEZ (assistant du Colonel (er) Alain MARTIN - Président du Comité d'Alençon, absent) et de Madame Annette LAJON, membres de la SMLH61, le Prix SMLH61 du Concours de la Résistance et de la Déportation. Deux livres ont matérialisé la distinction, l'un de la Grande Chancellerie, sur la Légion d'honneur dans l'Histoire, l'autre sur le survol de la France par M. Yann Arthus Bertrand et Patrick Poivre d'Arvor. Le Collège du Sacré Coeur a reçu par ailleurs avec Jules SIMIER, parmi les récipiendaires, le Prix collectif Edouard PAYSANTpour la qualité et le nombre des devoirs remis par les élèves. L'importance du Concours National de la Résistance et de la Déportation, devoir de mémoire, est évident depuis sa création par M. Lucien PAYE, Ministre de l'Education Nationale en 1961, ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure (Ulm), Docteur ès lettres, Agrégé de Lettres, Premier ambassadeur de France en Chine (après la reconnaissance de la Chine par le Général de Gaulle en 1964).
L'organisation départementale du travail des élèves des collèges appartient à l'Education Nationale (Académie de Caen) et à la Directrice des Services Départementaux de l'Education Nationale de l'Orne (DSDEN), Madame Françoise MONCADA (qui a succédé récemment à M. François LACAN) notamment pour la correction des travaux et le choix du thème de réflexion. La motivation des classes revient évidemment aux directeurs et principaux des collèges. L'attribution et la distribution des prix aux jeunes lauréats dépendent des associations qui relèvent le défi (Souvenir Français en particulier pour l'Orne le Lieutenant Colonel Yves Duprez est particulièrement efficace). La SMLH61 attribue un prix depuis près de dix ans. La Direction des services départementaux de l'éducation nationale (DSDEN), avec les professeurs d'histoire nous l'avons souligné et l'ONAC-VG avec sa directrice Mme Magali OZOUF participent au succès de cette manifestation. Le DMD de l'Orne, le Lt Colonel Jérôme THIEULART apporte sa caution morale. Cette année, le 21 juin, Madame Isabelle DAVID a présidé la cérémonie à la Halle aux Toiles d'Alençon. Madame le Préfet soulignait avec beaucoup d'émotion que "Le tombeau des héros est le coeur des vivants" "A vous de résister pour que la France demeure intransigeante sur le respect de l'être humain" , ajoutait-elle. Le thème des devoirs est un beau défi: "La négation de l'homme dans le système concentrationnaire nazi". Ce sujet de méditation permettait aux élèves de troisième, du département, de manifester leur horreur de l'assujettissement de l'homme par un totalitarisme qui l'avilissait. Il permettait aussi de différencier le "terrorisme" des résistants pour libérer leur pays de celui qui nous attaque aujourd'hui, venu des espaces sombres, de la nuit des temps obscurs et d'ailleurs, destiné à asservir les consciences et les comportements par une détermination totalitaire et barbare. L'Espagne blessée en Catalogne a manifesté son unité et sa volonté de "RESISTER" à tout ce qui altérait les notions de LIBERTE et de CIVILISATION. L'HISTOIRE présente a besoin de SOCLE qui repose sur des VALEURS, de FONDATIONS qui permettent aux REPERES des comportements civiques de s'ancrer dans des réalités collectives CIMENTEES par des personnalités ouvertes et épanouies grâce à la CONNAISSANCE de ce qui les entoure. L'HISTOIRE luit actuellement à plein feux pour illuminer le futur. La remise des prix a permis au Collège du SACRE COEUR de DOMFRONT et à son Directeur, M. Karl LEREVENU, de triompher modestement (bien évidemment). Pour Jules SIMIER, le Prix SMLH61, pour le collège, le Prix E. PAYSANT pour la qualité (35 prix) et le nombre des devoirs remis au jugement des jurys. L'Evêque de Sées Mgr HABERT peut légitimement apprécier la qualité du travail de fond de cet établissement privé sous contrat. Nul doute que M. Bernard SOUL, le nouveau Président de la Communauté de Communes du Domfrontais sera heureux de voir honoré l'établissement scolaire phare de sa zone. Le premier Prix celui du Général de Gaulle (qui précède celui de la SMLH61) a été remporté par Sabine RETO 14 ans, élève du Collège Jean RACINE d'ALENCON. Son devoir rapportait un entretien avec une ancienne déportée qui racontait et transmettait son expérience douloureuse. La Cérémonie, ouverte par le Chant des Partisans entonné par l'assistance et les élèves, s'est accompagnée d'une minute de silence pour honorer la mémoire de Madame Françoise COMTE, née PAYSANT, Commandeur de la Légion d'honneur, ancienne déportée à Ravensbruck à 15 ans, pour faits de résistance (cf Reportages/Figures de Proue de notre site et article dans la "Cohorte") décédée en janvier 2017. SMLH61


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016