Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Le Mercredi 31 janvier une Cérémonie de remise d'insignes de l'Ordre Ministériel des Palmes Académiques s'est déroulée au Lycée Flora Tristan de la Ferté Macé, choix hautement symbolique. Nous avons été convié ès qualité conjointement par M. Albert JASMIN, Président de l'Association des Membres de l'Ordre des Palmes Académiques de l'Orne (AMOPA Orne) et Mme Françoise MONCADA, Directrice Académique, Directrice des services départementaux de l'Éducation Nationale. L'invitation a été acceptée par le Président de la Société des membres de la Légion d'honneur de l'Orne. 267 écoles maternelles et primaires privées et publiques, 32 collèges publics, 13 collèges privés, 22 Lycées polyvalents et professionnels offrent à l'Orne un maillage performant. Ces établissements disposent du nombre d'enseignants statutaires, contractuels et de personnels techniques et administratifs adaptés. Ils sont équipés dorénavant d'un appareillage informatique qui monte progressivement en puissance et quantité évolutive. L'éducation privée et publique suit son temps.


Mme Françoise MONCADA est en poste depuis avril 2017. Son nom fleure bon l'outre Pyrénées et tout le monde légionnaire féru d'histoire (par définition) se souvient que le mouvement révolutionnaire cubain de Fidel Castro a commencé par une attaque de la caserne Moncada en 1953. Mme Moncada était auparavant Directrice adjointe (DASDEN) dans le département de la Seine Saint Denis (93). Sa première rentrée scolaire dans l'Orne 2017 a été une réussite pour les 47469 élèves du département (il yen a 700 de moins que l'année précédente, le département se dépeuple insensiblement. 3 classes de CP ont pu être dédoublées. 3 autres le seront à la rentrée prochaine. 27 écoles ont choisi la semaine de 4 jours (dont 22 dans la zone de L'Aigle). 19 classes ont choisi le bilingue dont 6 dans le privé. Aucun élève ne devra quitter le collège dorénavant sans avoir effectué un séjour linguistique à l'étranger. 88 postes de service civique restaient à pourvoir. Les 1300 instituteurs (Professeurs des collèges) répondent avec ferveur à leur mission.


Le LYCEE FLORA TRISTAN né en 1956 était destiné aux jeunes filles avec un apprentissage dans les métiers de la couture, mode, repassage, aide maternelle, enseignement ménager. Six ateliers complètent bientôt le « château », local d'origine. Les bâtiments modernes sont construits à partir de 1960. Essentiellement féminin au début pour la formation de la mode, de l'accompagnement, soins et services à la personne, la parité s'établit relativement grâce aux métiers de l'Hôtellerie de de la restauration. Un atelier d'électronique a encouragé les filles à se destiner à cette filière. Cet établissement aujourd'hui dirigé par Mme Véronique ANDRÉ, accueille aussi une classe de 3ème prépa pro et une ULIS 5, (unité-localisée pour l'inclusion scolaire)


FLORA TRISTAN a donné son nom à cet établissement ce n'est pas un hasard. Cette femme socialiste, née en d'un noble péruvien et d'une bourgeoise française, féministe et internationaliste de la première moitié du XIXème siècle a eu un parcours dans la pensée utopique socialiste de l'époque et écrit un ouvrage « l'Union Ouvrière ». Elle pense à juste titre, que pour sortir de la misère, il faut éduquer les femmes et connaître leurs idées. Elle est persuadée que le mouvement ouvrier, faible, doit s'unir car dit-elle « l'Union fait la force ». On sait que sa fille, Aline, donnera naissance à Paul Gauguin, le peintre célèbre qui finira sa vie à Tahiti. Elle se surnommait elle-même par dérision la « Messiah » et rappelait pour l'avoir expérimenté elle-même (sa mère l'avait forcé à épouser un homme qui n'était pas son choix) « L'affranchissement des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux-mêmes. L'homme le plus opprimé peut opprimer un être, qui est sa femme. Elle est le prolétaire du prolétaire même ». Pour certains elle était un, tantinet mégalomane et causa la déchéance de son époux (André François CHAZAL). Elle mourra en 1845 de la fièvre typhoïde (le vaccin sera inventé à partir des travaux de Fernand WIDAL,50 ans plus tard et mis en service en 1914, en France) à Bordeaux au domicile de son amie Elise LEMONNIER (elle-même a une très belle histoire créatrice) considérée comme la fondatrice de l'enseignement professionnel féminin.


L'établissement scolaire est situé en plein centre d'une ville regroupée en communauté de Communes de 6100 habitants qui dispose de 2 écoles maternelles (Jacques Prévert et Charles Perraut), 3 écoles élémentaires (Jacques Prévert, Charles Souvray et privée Sainte Marie), 1 EREA, Pierre Mendès France (= Établissement régional d'enseignement adapté), deux collèges (Jacques Brel et Notre Dame), d'un Lycée d'enseignement général (Lycée des Andaines) et technologique (Lycée Professionnel des Andaines) en sus du Lycée Flora Tristan. Le maire de la ville M. Jacques DALMONT est très conscient et très fier de ce privilège qui est une force pour sa cité. M. José COLLADO rappelle sans cesse au Conseil départemental cet atout de son canton pour le faire fructifier.


Un internat mixte (étages différents dans l'immeuble) accueille 55% des élèves (362 èlèves en 2015, dont 64% de filles). Le bassin de recrutement est très large (le Calvados, l'Orne, l'Eure, l'Eure et Loire, la Sarthe, la Mayenne, la Manche). 39% des élèves sont boursiers (recrutement dans des milieux à faibles revenus 54% des parents sont ouvriers ou inactifs). Le climat et l'ambiance sont sains. La sécurisation de l'établissement est en cours de réalisation. Elle ne semblait pas impérative auparavant. Le résultat des examens est très performant. Pour les bacs pros le pourcentage se situe au dessus de 92% il en est de même pour les CAP (certificat d'aptitude professionnelle et les BEP (brevet élémentaire professionnel). Toutefois le tableau doit être relativisé par un certain nombre de décrochages en cours de scolarité qu'il importe de cerner et de tenter de consolider la situation afin de l'éviter. Le taux d'accès de la seconde au Baccalauréat est en souffrance (59% contre 66% France entière en 2015) toutefois le niveau s'améliore (il était de 49% en 2011). Le Lycée a intégré dans son projet d'établissement les repères d'atteinte des objectifs, d'aller et retour des réseaux d'informations internes et externes. Il chercher à améliorer les points faibles définis, décrochages en cours de scolarisation notamment et la « vie » scolaire, parascolaire et sportive qui ne semblent pas des objectifs privilégiés par les élèves. 52 enseignants composent le corps professoral (16 hommes et 36 femmes), la gestion est attribuée à 20 personnes dont la proviseure et proviseur adjoint, gestionnaire et directeur délégué de la formation professionnelle et technologique (DDFPT). Les ateliers sont en relation avec le GRETA et est ouvert à toute innovation. L'ambiance du Lycée est saine peu de détériorations (TAG en particulier).


La section hôtellerie a créé un restaurant d'application qui est ouvert au public midi et soir sur réservations (reservations.flora.tristan@ac-caen.fr ou par téléphone 0233370633 poste 715. Ce dossier est suivi par Mme Véronique MONSALLIER DDFPT (= Directrice Déléguée à la Formation Professionnelle et Technologique).


LA SEANCE DE REMISE DES PALMES ACADEMIQUES sous l'égide de M. Albert JASMIN président de l'AMOPA (association des membres de l'Ordre des Palmes académiques) et sous la Présidence effective et dynamique de Mme Françoise MONCADA (Directrice Académique, Directrice des services départementaux de l'Éducation Nationale, depuis avril 2017, nous le rappelons) a été très ouverte et très chaleureuse. Le Président de la SMLH61 (Société des membres de la Légion d'honneur de l'Orne) y assistait accompagné de M. Mostefa MAACHI, Président de l'AMONM61 (association des membres de l'ordre du mérite national de l'Orne) lui-même entouré par M. Patrick CHATEL administrateur de l'AMONM61. Les décorés relevaient de tous les secteurs de l'éducation nationale de l'Inspectrice de l'Éducation nationale au Chef en passant par secrétaires, professeurs et principaux. Parrains et récipiendaires ont été à la hauteur, dans leurs portraits et réponses, de ce que le public attendait. les informations sur les parcours individuels étaient riches et judicieuses voire passionnantes. L'ancien directeur de l'académie M. François LACAN, qui nous a quitté pour laisser la place à Mme Françoise MONCADA, a été chaleureusement applaudi lors des portraits de ses anciens collègues.


L'Ordre des Palmes Académiques est un ordre impérial créé en 1808. Il est le seul ordre impérial en vigueur aujourd'hui (La Légion d'honneur, Ordre Consulaire, date de 1802). Cette distinction honore les personnels de l'Education Nationale enseignant, administratif ou des services techniques ayant rendu des services distingués. Depuis 1866 des personnalités hors Education Nationale ayant rendu des services éminents à celle-ci peuvent se la voir attribuer. Son statut, encore en vigueur, a été fixé en 1955 par Edgar FAURE. 3 grades : chevalier, officier et commandeur, un Ordre présidé par le Ministre de l'Education Nationale. Cette décoration n'a pas été supprimée par l'instauration de l'Ordre National du Mérite, par le Général de GAULLE en 1963 (au même titre que l'Ordre des Arts et Lettres créé en 1957, celui du Mérite Maritime, créée en 1930 et celui du Mérite Agricole créé en 1883). Les promotions sont décidées par arrêté ministériel au 1er janvier et le 14 juillet. Actuellement les promotions annuelles sont de 7570 chevaliers, 3785 officiers et 280 commandeurs. Les recteurs d'académie sont commandeurs ex officio.



On a pu féliciter les récipiendaires ci-dessous :

COMMANDEUR, Madame MAUGER Fabienne (IEN à la retraite = Inspecteur de l'Éducation Nationale)

OFFICIER, Mme BELTRAME Chantal, Proviseur du Lycée Mezeray, Argentan
OFFICIER, M. GOUSSIN Michel, Principal, Collège Notre Dame, La Ferté Macé
OFFICIER, Mme GUERINEL Janick, Directrice de l'École Primaire Desnos, Alençon
OFFICIER, Mme LAINE Marie-José, Professeur des Écoles Spécialisées, IME (Institut médico éducatif) L'Étape, Alençon
OFFICIER, M. MICHEZ Jean-François, SAENES (= Services administratifs de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur), Classe Supérieure, LPO = Lycée polyvalent Guéhenno, Flers
OFFICIER, Mme VANNIER Isabelle, ADJAENES (= adjointe des Services administratifs de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur), Collège Molière, L'Aigle


CHEVALIERS les MEMBRES de l'ÉDUCATION NATIONALE ci-dessous
Mme BERSON Nuria, Personnel de direction, Collège Leclerc, Longny au Perche
M. BOROWYCAK Jacky, Personnel de direction, Collège Truffaut, Argentan
M. BOUGON Jean Pascal, Personnel de direction, Collège Truffaut, Argentan
Mme CHACHAY Marie Françoise, IINFENES CS, Lycée Auguste Chevalier, Domfront en Poiraie
Mme DUMONT, Céline, PE, DSDEN (Direction des services départementaux de l'Éducation nationale) de l'Orne, Alençon
M. FERRETTE François, (Services administratifs de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur Classe Normale), DESDEN (direction services départementaux de l'éducation nationale de l'Orne), Alençon
Mme PORET SIMON Isabelle, AAE (adjointe administrative des écoles), DSDEN (direction services départementaux de l'éducation nationale de l'Orne), Alençon
M. GARCIA Gérard, PLP HC Chaudronnerie, LP Mezen, Alençon
M. GAUTIER Bernard, ATEC (Agent technique des écoles et collège) Territorial Principal de 1ère classe des Établissements, Collège Balzac, Alençon
M. HERVÉ Stéphane, Professeur des Écoles spécialisées, Inspection de l'Éducation Nationale, circonscription ASH (adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés) , Direction Académique, Alençon
Mme JOUTEL Muriel, SAENES (secrétaire administrative de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur) classe normale, DSDEN (Direction des services départementaux de l'Éducation nationale) de l'Orne, Alençon
Mme LANOS Nathalie, AdJENES (adj administrative de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur) P2, Collège François Truffaut, Argentan
M.LENOIR Hugues, Personnel de direction, Collège Balzac, Alençon
Mme LETONDEUR LEFRANCOIS Dominique, Assistante Sociale Principale des Services de l'État, DSDEN (Direction des services départementaux de l'Éducation nationale) de l'Orne, Alençon
M. PIERET Guy, CPE (conseiller principal d'éducation) Hors Classe, Collège Louise Michel, Alençon
M. RUGARD Parize, Personnel de direction, Collège Brassens, Écouché
Mme STEINMANN Nathalie, Adjoint administratif de 1ère classe, DSDEN (Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Orne), Alençon
Mme VERRIER Lore, Personnel de direction, Lycée Marguerite de Navarre, Alençon
Monsieur Yann de WAELE, principal au collège Émile Chartier, Mortagne sur la promotion de 2016


Cette cérémonie s'est achevée par le pot de l'amitié préparé par les équipes du Lycée professionnel. La qualité du buffet proposé et du service des élèves en tenue professionnelle n'ont recueilli que des louanges. Les participants, invités, récipiendaires et décorés ont échangé dans un esprit de convivialité fort sympathique. M. Lacan était ravi de retrouver des membres de l'équipe académique et Mme Moncada présente depuis près d'un an était manifestement enchantée de parfaire la connaissance des membres pédagogiques et de soutien administratif et technique de cette magnifique aventure professionnelle.SMLH61

On rappelle La SECTION HOTELLERIE du Lycée Flora Tristan a créé un restaurant d'application qui est ouvert au public midi et soir sur réservations (reservations.flora.tristan@ac-caen.fr ou par téléphone 0233370633 poste 715. Ce dossier est suivi par Mme Véronique MONSALLIER DDFPT (= Directrice Déléguée à la Formation Professionnelle et Technologique).


Photos SMLH61 : Mme Françoise Moncada au pupitre, M. François Lacan, le Groupe des Récipiendaires, Le Groupe des récipiendaires auquel se joint M. Albert Jasmin (Président de l'AMOPA61), Mme Fabienne Mauger (commandeur, IEN en retraite) et Mme Françoise Moncada


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016