Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Ce texte de Madame Chantal CASTELNOT, Préfète de l'ORNE avait été écrit lors de l'Assemblée générale précédente de la Légion d'honneur de l'Orne. Cette vision de la décoration du Consul Bonaparte est appropriée après l'Assemblée Générale Nationale de Toulouse qui s'est tenue le mois dernier. L'Amiral Alain COLDEFY a succédé au Général d'Armée Hervé GOBILLIARD ( 5 étoiles de la Royale succèdent à 5 étoiles de Terre). Chacun appréciera la précision de ces données.

Madame Chantal CASTELNOT a pris ses fonctions dans l'Orne en succédant à Madame Isabelle DAVID le 28 août 2017. Sous Préfète de Palaiseau elle a été nommée Préfète de l'Orne en conseil des ministres le 2 août 2017. Nous avons apprécié depuis la haute tenue de ses cérémonies de commémoration notamment celle de la journée de la Déportation au cours de laquelle la Chant des Déportés ou des Marais a été remarquablement interpété a capella par la Chorale "Résonance" du Mêle sur Sarthe sous la baguette de Roland Mazurier. Inutile d'oublier la rigeur de l'organisation des cérémonies régentées par notre ami le Lieutenant-colonel Jérôme THIEULART DMD de l'Orne. Notre Porte Drapeau M. CHANTEPIE apprécie la discipline des prises d'armes.
br>Bien entendu si notre section, peut constater la nature riche et fréquentée des commémorations, elle sait par la presse et par ses élus que Madame la Préfète s'est impliquée totalement dans la vie du département. Madame la Préfète a particulièrment pris à bras le corps tout ce qui concerne le monde rural et agricole. La Préfète a aussi montré son intérêt pour les pôles de santé (notamment à Mortagne accompagnée de Jean Claude Lenoir) dans ce département à habitat dispersé et pu apprécier le travail de Jean Michel Gal, Président de l'Ordre des médecins de l'Orne et référent régional de ces pôles de santé auxquels il a donné de l'élan depuis plus de dix ans. La population et la section en savent gré au réprésentant de l'Etat dans notre département. SMLH61

Le TEXTE de Madame la PREFETE


La Légion d'honneur:

Son fondement :


Dans le terrible affrontement qui marquera la grande guerre, nombreux furent les simples soldats qui se révélèrent, non seulement par des actes individuels de courage, mais encore en suppléant souvent la tragique disparition de leurs officiers et sous-officiers tués devant eux.
Après la médaille militaire, ils avaient reçu la croix de la Légion d'honneur. Ils constituèrent la grande masse des 175 000 légionnaires militaires recensés en 1923. Très vite, beaucoup d'entre eux tombèrent dans le dénuement et parfois la misère. C'est alors que fut créée la Société d'Entraide des Membres de la légion d'honneur. Cette association animée par un esprit de solidarité allait permettre aux plus favorisés des légionnaires de contribuer, par leurs cotisations, leurs dons, voire leurs legs, aux besoins des plus démunis.


Son statut :
La «Société des Membres de la Légion d'Honneur», nouvelle dénomination de la «Société d'Entraide des Membres de la Légion d'Honneur» est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.
Fondée en 1921, placée sous le haut patronage du Président de la République, Grand Maître de l'Ordre National de la Légion d'Honneur et du Grand Chancelier de la Légion d'Honneur, elle a été reconnue d'utilité publique par décret du 27 mars 1922.


Son but :


5 piliers : Rassembler, rayonner, s'engager, promouvoir et abriter


3 missions :


- Concourir au prestige de l'ordre national de la Légion d'honneur et contribuer au rayonnement des valeurs et de la culture de la France sur le territoire national comme à l'étranger.

- Promouvoir, dans la société française, les valeurs incarnées par la Légion d'honneur et contribuer au développement de l'esprit civique et patriotique, notamment par des actions éducatives auprès de la jeunesse.

- Participer à des activités ou des actions de solidarité nationale tout en renforçant les liens d'entraide entre les membres.


Son financement :
La SMLH ne bénéficie d'aucune subvention de l'État.
Ses ressources principales sont donc issues de l'action de ses membres dont certaines reçoivent le soutien des collectivités locales, des régions, des départements ou des villes.


Sa devise :


Honneur- Patrie – Solidarité


Une organisation territoriale :
Pour faire la liaison avec l'ensemble de ses membres et privilégier les activités de proximité, la SMLH est organisée en sections et comités.


La SMLH dans l'Orne :
La section de l'Orne que préside le Docteur Pierre Petibon depuis 2014 est composée de cinq comités :

Alençon : 22 membres dont 8 femmes, (Président le Colonel (er) Alain MARTIN, ndlr)
L'Aigle : 13 membres dont 2 femmes (Président M. Jacques FRENEHARD, ndlr)
Argentan : 19 membres dont 2 femmes (Président M. Gilles SCHNEIDER, ndlr)
La Ferté Macé et Flers : 14 + 11 = 25 membres dont 10 femmes. Ces deux Comités Flers et la Ferté Macé sont regroupés depuis début 2018 en un Comité des Andaines et du Bocage et celui-ci regroupe donc ces 25 membres (Présidente Mme Anna GERBET et Vice Président M. Bernard de VAUCELLES, ndlr)
Mortagne au Perche : 26 membres dont 7 femmes devenu depuis la dernière Assemblée Générale le Comité du Perche Ornais (Présidente Mme Françoise LEBLOND, ndlr)


La section participe entre autres aux cérémonies à caractère patriotique et aux manifestations servant le prestige de la Légion d'honneur. Elle engage des actions à caractère pédagogique, civique et culturel.


Elle communique via son site internet www.smlh61.fr

Madame Chantal CASTELNOT, Préfète de l'Orne


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016