Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Le Mercredi 23 janvier une Remise d'insignes de l'Ordre Ministériel des Palmes Académiques s'est déroulée au Collège François TRUFFAUTd'Argentan. Nous avons été convié ès qualité conjointement par M. JanJak BELLIERES, Président de l'Association des Membres de l'Ordre des Palmes Académiques de l'Orne (AMOPA Orne) et Mme Françoise MONCADA Directrice Académique Départementale de l'Éducation Nationale. L'invitation a été acceptée par le Président de la Société des membres de la Légion d'honneur de l'Orne (SMLH61). 267 écoles maternelles et primaires privées et publiques, 32 collèges publics, 13 collèges privés, 22 Lycées polyvalents et professionnels offrent à l'Orne un maillage performant. Ces établissements disposent du nombre d'enseignants statutaires, contractuels et de personnels techniques et administratifs adaptés. Ils sont équipés dorénavant d'un appareillage informatique qui monte progressivement en puissance et quantité évolutive. L'éducation privée et publique suit son temps. Nous l'avions déjà constaté l'an dernier


10 chevaliers et un Commandeur ont été honorés cette année. Proposés par l'Inspectrice d'Académie, validés par le Recteur et décidés par le Ministre après un passage devant une commission rigoureuse. Ces nominations ont de la valeur d'autant que cet Ordre Impérial remonte à l'Empereur Napoléon (la Légion d'honneur certes plus ancienne n'est que la création du Premier Consul, Bonaparte). Après une période d'effacement l'Ordre a été remis en selle par le Président Coty. Deux promotions Janvier pour les Enseignants et membres de l'Ediucation nationale et le 14 juillet pour tous ceux qui agissent en faveur de l'enseignement.

.
Au Collège François TRUFFAUT qui porte le nom de ce cinéaste de la Nouvelle Vague et critique féroce, dans la revue les Cahiers du Cinéma qu'il a créée, d'un cinéma commercial qu'il détestait et que le public fréquentait en masse. Il est né à Neuilly et mort jeune à 52 ans à Neuilly. On se rappelle qu'il a été réalisateur des 400 coups qui mettra en vedette le jeune Jean Pierre LEAUD âgé de 14 ans. Il réalisera d'autres grands films, Jules et Jim, la Nuit Américaine qui sera un succès avec Césars et fréquentation populaire,Le Dernier Métro. Il sera acteur dans Rencontres du Troisième type de Steven Spielberg. Il défendra Henri LANGLOIS pierre angulaire et fourmi de la cinémathèque française dont le travail de restauration et de conservation des films français a été exceptionnel. C'est un beau nom d'artiste et de créateur que porte ce collège. Mme Cécile HEQUET, Principale du Collège, accueillait les participants. Elle sera très heureuse du déroulement de la cérémonie.


10 chevaliers nommés, une élévation au grade de Commandeur solennellement intronisés dans l'Ordre ou promu par Mme Françoise MONCADA en « Toge ». officielle. L'assistance accueillie par Mme Françoise MONCADA et M.JanJak BELLIERES Président de l'AMOPA (association des membres de l'Ordre des Palmes Académiques) de l'Orne comportait Mme Cécile ZAPLANA sous-préfète de l'Orne et une déléguée de l'ANMONM et le Président de la SMLH61 entre autres.

Les noms des heureux bénéficiaires de cette nomination de Chevalier dans l'Ordre des Palmes Académiquessont cités par ordre alphabétique ci-dessous.
Marcel ALLEAUMEdu Lycée Mezen d'Alençon, Chantal CAUCHYNotre Dame de l'Assomption, Alençon, Pilar CHANTEAU collège Racine à Alençon, Karine DUBOIS Lycée des Andaines, La Ferté Macé, Christian GOUIN école primaire de Bellême, Stéphane LEMAÎTRE, Lycée Napoléon à L'Aigle, Peggy LEMOINE Ecole de Tourouvre-au-Perche, Guillaume MATHIEU, école Molière d'Alençon, Christine MOULINNEUF , collège Louise Michel d'Alençon, Olivier TYTGAT, école Jules Vernes d'Alençon.

M. François LÉVEILLÉ voyait son tour arriver. Il avait été élevé au grade de Commandeur de l'Ordre des Palmes Académiques il y a 20 ans et recevait sa cravate ce jour. Madame MONCADA devait être fière d'avoir levé tous les obstacles qui avaient retardé cette remise officielle. M. LEVEILLE dans son allocution ne cachait pas son émotion.Il évoquait ses parents et dédiait cet honneur à ses enfants et petits enfants. Sa carrière a commencé à Ecouché a transité par Argentan avant de s'achever comme proviseur au Lycée des Andaines. Beau parcours, belle reconnaissance de ses pairs.

Le buffet, une collation après les photos de groupe d'usage clôturaient cette manifestation chaleureuse et sympathique.
PHOTOSSMLH 61.


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016