Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

La Légion d'honneur de M. Ahamada DIBO, Président de la Communauté urbaine d'Alençon


M. Ahamada DIBO, Président de la Communauté Urbaine d'Alençon a reçu des mains de M. Joaquim PUEYO, Député de la première circonscription de l'Orne, les insignes de Chevalier de la Légion d'honneur, le 6 juillet, dans la Salle de la Paix, au sein de la place du même nom, du quartier de Perseigne d'Alençon. Le Président de la SMLH61, invité, accompagné du porte drapeau et de M. Alain Valliquet, représentant les porte-drapeau de l'Orne et de M. Alain Lehoux porteur du drapeau de la SMLH61 (en l'absence du titulaire, M. Jean Chantepie), assistaient à la cérémonie. Dans l'assistance, M. le ministre du Mali, Ousmane THIAM, la sénatrice, Mme Nathalie GOULET, toujours aussi dynamique et le sénateur M. Vincent SEGOUIN, des élus de la Communauté urbaine, rendaient hommage par leur présence au nouveau décoré.

M. le Président Ahamada Dibo, né au Mali, me rappelle le parcours de mon ami le Dr Hubert Kalonji, disparu il y a quelques années, né au Congo, et qui, lorsqu'on lui demandait d'où il était originaire répliquait que cela se voyait aisément : il était « Normand », marié à une consoeur normande.

M. Ahamada Dibo, a épousé Josette une enseignante, qui a terminé sa carrière comme proviseure adjointe du Lycée des Andaines de la Ferté Macé. Ils ont deux enfants, un fils et une fille KARIM, ELAINE et deux petits enfants YSAI et MARCEAU. Cette famille contribue au bonheur de M. et Madame Ahamada Dibo évidemment. Comme c'est le cas pour nous tous, décorés de la Légion d'honneur, notre prémière pensée va à nos parents. Ceux de M. DIBO sont malheureusement décédés.


Le parcours de M. Ahamada Dibo est édifiant. Son père médecin et sa mère sage-femme au Mali, ont tout de suite perçu les potentialités de leur fils et l'ont poussé dans ses études. A Caen il a poursuivi, approfondi dans la Chimie et obtenu de hauts diplômes qui l'ont dirigé vers l'enseignement où il a rencontré sa future épouse. Son sens du terrain l'a engagé en politique. Il a rencontré Pierre Mauger puis Joaquim Pueyo. Son contrat d'élu dans la municipalité d'Alençon puis en 2017 vers la Communauté Urbaine semblaient aller de soi.


En Normandie, il poursuit son engagement. Dès sa période d'étudiant au Parc Elan, à Caen, M. Dibo a participé aux jumelages Mali/Normandie. Il s'occupe de l'eau si nécessaire dans ce pays et de fournitures scolaires. Avec Pierre Mauger il a été très actif. Enseignant, il a aimé transmettre le savoir et participer aux échanges humains. Proche du terrain, il a observé et agi.


La salle de la Paix où se déroule la cérémonie est située dans le quartier de Perseigne qui sous les différents Présidents de la Communauté Urbaine (31 communes aujourd'hui, dont certaines en Sarthe limitrophe, par inclusions et par fusion interne de communes, 59000 habitants environ, 2650 entreprises, 22 zones d'activités) initiée en 1996 par Le Président du Conseil Général, Maire d'Alençon, M. Alain LAMBERT a vu se signer la convention de rénovation en 2006 des quartiers de Perseigne et Courteilles qui a été menée à bien par les successeurs de l'initiateur dont M. Joaquim Pueyo et M. Ahamada Dibo aujourd'hui. Il faisait beau ce samedi et la Place de la Paix, était particulièrement lumineuse, spacieuse et vaste. M. Dibo souligne que le choix de ce lieu n'est pas anodin. Un bus ALTO , marque commerciale de transport de la Communauté Urbaine, hybride, dépose ses passagers à l'arrêt Place de la Paix.

M. Ahamada était heureux de rappeler que son fils avait fait apprécier le pays Dogon, berceau de la famille DIBO, à un de ses amis. Benjamin Melot, Valentin Puech et Arnaud Betton avaient fait un périple en Mobylette* de la Place Foch au village de Wô d'où était originaire le père de M. Ahamada Dibo. Les trois aventuriers avaient déposé des fournitures scolaires pour le primaire.


Devant un bel aréopage parmi lesquels Mme Sophie DOUVRY, conseillère départementale et ses deux enfants, le Député de la circonscription d'Alençon, M. Joquim Pueyo, ancien Maire, ancien Président de la Communauté Urbaine "au nom des pouvoirs qui lui étaient conférés par le Président de la République," faisait chevalier de la Légion d'honneur M. Ahamada Dibo. Son épouse ses enfants et ses petits-enfants étaient manifestement très fiers. La Légion d'honneur, comme le rappellent tous les Grands Chanceliers, n'est pas un aboutissement, même si la plus haute distinction française récompense des services éminents passés. Cette décoration engage pour le futur. M. Ahamada Dibo qui n'avait pas cité, ès qualité, le Président de la SMLH61, l'avait donc inclus parmi "les amis et proches" . C'était fort sympathique et le Président de la SMLH61 le remercie très sincèrement. Nul doute que M. Dibo remplira ses devoirs envers la collectivité urbaine d'Alençon mais aussi au sein de la SMLH61. Il dipose de son bulletin d'inscription. Bon vent au nouveau légionnaire.

Photos SMLH61


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016