Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Chaque année le 16 févier (cf les articles sur www.smlh61.fr reportages /actualités des 16 février 2019 et 2018) le Colonel Patrice JOUBERT, commandant en second le groupement de gendarmerie départementale de l'Orne, dont le commandant est Frédéric JOBERT, nous prie de bien vouloir trouver ci-joint le déroulé de la cérémonie d'hommage aux militaires de la gendarmerie nationale décédés depuis le 1er janvier 2020 dans l'exercice de leurs fonctions. La cérémonie a eu lieu, à 15h00 à Argentan, ce jour 16 février, anniversaire on le rappelle, de la création de la Gendarmerie Nationale en 1791 .


"DÉROULEMENT DE LA CÉRÉMONIE à ARGENTAN


14 heures 45 : mise en place de l'ensemble des participants et délégations 15 heures 00 : - arrivée du commandant de groupement et des autorités - revue des troupes - montée des couleurs - inauguration de plaque à l'honneur de Majore LEMÉE- refrain de l'hymne National - lecture du message ministériel par l'autorité administrative - appel des morts victimes du devoir au cours des douze mois écoulés pour l'ensemble de la gendarmerie - dépôt de gerbes - sonnerie aux morts - minute de silence - hymne National * 15 heures 30 : fin de la cérémonie. "


A L'ECHELON NATIONAL DURANT LE MEME TEMPS Compte tenu de la crise sanitaire, la cérémonie du 16 février, en hommage aux militaires de la gendarmerie nationale décédés ou blessés en service depuis le 1er janvier 2020, a été modifiée. Le traditionnel concert de l'orchestre de la Garde républicaine a été enregistré en amont, et sans public. Il sera diffusé sur les réseaux sociaux. Une cagnotte est d'ores et déjà mise en place pour recueillir les dons au profit de la Fondation Maison de la Gendarmerie.


La cérémonie nationale d'hommage aux gendarmes décédés ou blessés en service dans l'année écoulée*, qui se déroule habituellement aux Invalides, a été remplacée cette année, en raison du contexte sanitaire, par plusieurs cérémonies qui se dérouleront simultanément à Clermont-Ferrand, Argentan, Périgueux, Amiens, Dijon et La Rochelle.


Elles seront présidées respectivement par le général d'armée Christian Rodriguez, directeur général de la Gendarmerie nationale, le général de corps d'armée Bruno Jockers, major général de la Gendarmerie nationale, le général de corps d'armée Hubert Bonneau, directeur des opérations et de l'emploi, le général de corps d'armée Armando de Oliveira, directeur des personnels militaires, le général de corps d'armée Bruno Poirier-Coutansais, chef du service des technologies et des systèmes d'information de la sécurité intérieure. La cérémonie en hommage au camarade réserviste décédé, ,- GND Maud Le Gall, de la compagnie de réserve territoriale de La Rochelle (17), décédée le 23 juillet 2020 à l'âge de 44 ans, qui se déroulera à La Rochelle, sera co-présidée par le général de corps d'armée Thibault Morterol, commandant des écoles de la gendarmerie nationale, et le général de division Olivier Kim, commandant les réserves de la gendarmerie.


Le ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe, à Paris, auquel assisteront le général d'armée François Gieré, Inspecteur général des armées - gendarmerie, et le général de corps d'armée Jean-Philippe Lecouffe, général adjoint au major général, clôturera à 17 heures cet hommage.


Concert à huis clos


L'orchestre de la Garde républicaine donne traditionnellement, en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, un concert, dont les bénéfices sont reversés à la Fondation Maison de la Gendarmerie, au profit des familles des militaires de l'arme tués, ou blessés, dans l'accomplissement de leur devoir.


« Il s'agit d'un moment de recueillement intense" pour tous les militaires, d'active, réservistes ou retraités, ainsi que pour les personnels civils de la gendarmerie », estime le général de division (2S) Jean-Jacques Taché, président de la Fondation depuis 2018. Crise sanitaire oblige, il a fallu repenser aussi l'organisation de cet événement et de cette solidarité. Une collecte de dons a donc été mise en ligne sur le site Internet de la Fondation, et les fonds récoltés seront reversés intégralement à ses oeuvres sociales.


Concernant le concert lui-même, l'adaptation était aussi le mot d'ordre. « Le nombre de musiciens et de chanteurs a été revu à la baisse pour respecter la distanciation sociale, avec uniquement un orchestre à cordes, sans les musiciens à vent qui, eux, ne peuvent jouer masqués », décrit le colonel François Boulanger, directeur de l'orchestre à cordes de la Garde républicaine. De ce format dépendait bien sûr le programme, mêlant répertoire classique, musiques traditionnelles et chansons de Charles Aznavour, dont les partitions ont été réécrites par le colonel Boulanger, pour pouvoir être jouées dans cette configuration. Une pièce électronique de Jean-Michel Jarre, également revisitée, introduisant la soirée. Pour permettre au plus grand nombre de suivre ce concert, il a été enregistré lundi 8 février, et sera diffusé sur les réseaux sociaux de la gendarmerie, mardi 16 février, à 18 h 30.


A ARGENTAN L'hommage était donc rendu aux 8 gendarmes décédés en 2020 et une plaque en présence de la famille de la Majore Mélanie Lemée ‘www.smlh61.fr reportages/souvenirs 17/07/2020 était présentée aux membres présents. Les huit militaires, 6 en 2019, 14 en 2018, de la gendarmerie nationale décédés depuis le 1er janvier 2020 dans l'exercice de leurs fonctions sont les suivants :

- MAJ Mélanie Lemée de la brigade de proximité d'Aiguillon (47), décédée le 4 juillet 2020 à l'âge de 25 ans, elle est originaire de la Ferté Macé et ses parents et grand-mère étaient présents très émus et reconnaissants à la grande famille de la gendarmerie de rendre ainsi un hommage solennel en présence du Major Général de la Gendarmerie, le Général de Corps d'Armée Bruno Jockers, en compagnie de Mme Taheri se sont longuement entretenus, avec les familles de gendarmes dont celle de Mélanie. Le Général Jockers est second du Général d'armée Christian Rodriguez, Directeur général de la Gendarmerie. Le Général Jockers était accompagné du Général de division Bruno Arviset, Commandant la Gendarmerie de la région de Normandie. Mme Françoise Taheri, Préfète de l'Orne présidait la cérémonie avec à ses côtés le DMD de l'Orne le lieutenant-colonel Jérôme Thieulart. Mme Sophie Douvry conseillère départementale représentait le Président M. Christophe de Balorre.

l'énumération des noms des huit gendarmes décédés se déroulait tristement sous un ciel gris et doucement pluvieux.

- GND Eric Charles de l'escadron de gendarmerie mobile 41/7 Dijon (21), décédé le 29 janvier 2020 à l'âge de 58 ans
-, MAJ Mélanie Lemée de la brigade de proximité d'Aiguillon (47), décédée le 4 juillet 2020 à l'âge de 25 ans,
- MAJ Joachim Kaczmarek de la brigade de proximité de Roisel (80), décédé le 26 septembre 2020 à l'âge de 26 ans
= GND Maud Le Gall de la compagnie de réserve territoriale de La Rochelle (17) décédée le 23 juillet 2020 à lâge de 44 ans.
- LCL Cyrille Morel de la compagnie de gendarmerie départementale d'Ambert (63), décédé le 22 décembre 2020 à l'âge de 45 ans
- MAJ Rémi Dupuis de la brigade de proximité d'Ambert (63), décédé le 22 décembre 2020 à l'âge de 37 ans
- GND Arno Mavel du peloton de surveillance et d'intervention gendarmerie d'Ambert (63), décédé le 22 décembre 2020 à l'âge de 21 ans
- BRI Jérémy Andrieux, du centre national d'entrainement des forces de gendarmerie de Saint-Astier (24), décédé le 12 janvier 2021 à l'âge de 27 ans. »


La cérémonie à Argentan s'achevait sous un ciel morose mais les averses s'étaient arrêtée, pour mieux rendre un hommage serein aux morts et blessés de la Gendarmerie. Tout le monde se rappelle que cette gendarmerie créée le 16 février 1791 sous le nom de gendarmerie Nationale (elle existait auparavant sous les royautés) a eu 6 morts en 2018, 14 en 2019 pour en pleurer huit (8) en 2020..

Photos et Texte Gendarmerie nationale et SMLH SMLH61


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016