Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Daniel Louis Patrice Julien MIETTE, né le 10 février 1937, à la Chapelle Moche (d'Andaine). M. Miette son père était commerçant textile et Mme sa mère au foyer. Daniel Miette avait deux 2 frères, l'un est décédé au mois d'avril 2020, le 3 ème frère est retraité à Brest. Les obsèques de Daniel Miette ont eu lieu le 10 juillet 2020 en l'Eglise comble de Magny le Désert .


Daniel effectue ses études à Ste Marie à la Ferté Macé. Il passe son Diplôme du Bac puis travaille en apprentissage chez Me Grandière notaire à la Ferté Macé. Il a repris un cabinet d'assureur en 1968, avec son épouse, car concomitamment il devient maire de la Magny le Désert, engagement total on le verra. Daniel Miette a un parcours indissociable du développement concerté et dynamique du département ornais. Il a de notoriété publique souhaité défendre sa commune de toute ingérence et son caractère décidé a permis de protéger selon l'avis de ses électeurs les intérêts de Magny le Désert. On le soulignera plus tard.

Il a été Conseiller Général du Canton de la Ferté Macé de mars 1970 à Mars 2008 il a été Vice-Président du Conseil départemental de 1993 à 2008. Il a été conseiller régional de Basse-Normandie de mars 1986 à avril 2001 (démission pour cause de cumul) dont il a été Vice-président de 1992 à 2001. Vice Président de l'association déprtementale des maires de France. A l'échelon national il a été Vice-Président de l'Union nationale des Conseillers généraux de France. Il sera au niveau de ses communes réunies : Président de la Communauté de communes du Pays Fertois puis du Bocage carrougien de 1995 à 2020.


Nous retraçons son parcours intense , divers, éclectique et pourtant bien coordonné
Cet Homme intègre, droit, rigoureux avec des convictions a su tracer une belle route pour lui, son épouse, ses filles, ses petits enfants et ses adminsitrés. Il suffit de lire son parcours et de saisir la finesse de l'Eloge prononcé à l'Eglise de Magny par M. Alain Lambert, ancien Ministre, ancien Président du Conseil Général, ancien Maire d'Alençon qui a cotoyé et bien connu son collègue du Conseil Général.


Daniel Miette a toujours été attentif aux autres pour conduire les enfants dans les écoles et les études . Il a été solidaire des anciens d'AFN dans leurs tourments ou solitude(on ne parlait pas d'effets post traumatiques à l'époque) . Il a permis à la Base Intermarché en 1990 de s'installer sur sa commune et de créer ainsi 300 emplois. Ces locaux ont été repris par la biscuiterie de Lonlay l'Abbaye de M. Lebaudy, l'activité reprend, les emplois reviennent.


Daniel Miette a modernisé sa commune et sa mairie. Il a Informatisé ses services il y a 17 ans. Il suffit de se promener dans sa commune et celles de sa communauté de communes pour se rendre compte du soin qu'il a mis tout au long de ces années pour la préserver avec goût et talent. Peu de personnes savent qu'il a contribué à la plantation de 70 000 arbres multi espèces pour pallier les méfaits du remembrement dans l'abattage des haies. Une écologie à la source. Il a organisé un répertoire des calvaires. Il a permis la restauration de la Chapelle St Antoine après un rachat par de laborieuses négociations avec l'ONF. Enumérons ses nombreuses activités pour bien comprendre combien était éclectique, coordonnée et universelle la connaissance de son terroir de cet homme à l'énergie hors du commun.On sait qu'il a été un ami de Jean Lecanuet et un admirateur de Valery Giscar d'Estaing. Adepte de la Liberté il avait été très fier de son pèlerinage au Mur de Berlin. Les photos ont été fournies par la famille la SMLH les remercie d'avoir trouvé le temps de les sélectionner dans cette pèriode de tristesse aigue.


DANIEL MIETTE A MIS SON ENERGIE AU SERVICE DES AUTRES :


1. Dans le domaine de l'éducation
· Président de la Commission de l'Education du Conseil général (10 ans)
· Membre de la Commission de la formation du Conseil général
· Membre du Conseil d'administration du Collège Jacques Brel (Ferté Macé de 1970 à 2008)
· Membre du Conseil d'administration du Lycée de la Ferté Macé (1970 à 2008)
· Membre du Conseil d'administration du Lycée Jean Guehenno de Flers de 1986 à 2001
· Membre du Conseil d'administration du Lycée Professionnele t agricole d'Alençon de 1989 à 2002
· Membre du Conseil d'administration de l'Université de Caen (1986 à 1992)
· Membre du Conseil supérieur de l'Education
· Présidence du Conseil Régional d'information jeunesse de Basse Normandie


2. Au Titre des équipements et de l'activité économique
· Initiateur en 1975 des permières opérations d'échanges amiables d'immeubles ruraux dans l'Orne
· Membre du Conseil d'administration de l'association de gestion de l'aérodrome de Couterne depuis 1987 (Président de mars 2002 à Mars 2008)
· Prêts d'honneur aux entreprises proposition faite au Conseil général 1982
· 300 emplois dans la commune de Magny le désert (Base Intermarché)
· Membre du Conseil d'administration de la SAFER de Basse-Normandie (2000 à 2017)
· Membre du Conseil d'administration du Service départemental d'Incendie et Secours (SDIS)
· Président du Syndicat Misxte « Normandie Europe » et son antenne de Bruxelles de 1996 à 2005
· Membre de l‘Assemblée des régions d'Europe


3. Au Titre des finances :
· Membre de la Commission des finances du Conseil Général de l'Orne
· Rapporteur général du Budget du département


4. Au Titre des Activités à caractère social
· Président durant dix années de la Commission des Affaires sociales du Consiel général
· Membre fondateur de la Ligue contre le cancer de l'Orne
· Membre du Conseil d'administration de l'Hôpital de la Ferté Macé
· Membre du Conseil d'administration de la Maison de retraite de Couterne (1970 à 2008)
· Président de la Caisse d'épargne de la Ferté Macé jusqu'à sa fusion avec celle de Flers
· Vice-Président puis administrateur délégué de l'Office départemental d
HML de l'Orne durant douze ans.


5. Au Titre des Activités culturelles et sportives
· Membre du Conseil d'administration du CREPS d'HOULGATE
· Trésorier de l'amicale fertoise durant 13 ans. Membre de cette association depuis 1953
· Commissaire de la Société des courses RANES – La FERTE MACE depuis 1962
· Président de la Société des courses de Bagnoles de l'Orne (2000 à 2016)
· Commissaire de la fédération des courses de Basse- Normandie 2003 à 2015
· Vice-Président puis Président de l'association pour la sauvegarde du Patrimoine culturel de la Région de la Ferté Macé.
· Membre puis Vice-Président de l'Office du Tourisme , Syndicat d'initiative d'Andaine et du Houlme, 1967 à 2008
· Membre du Comité syndical du Parc Normandie Maine puis Membre du
Bureau durant 15 ans
· Membre des Comité de Jumelage avec l'Angleterre et l'Allemagne puis le Sénégal dans le cadre du comité Tiers Monde.
· Membre fondateur et Vice-Président du Comité départemental France Pologne
· Membre fondateur en 1993 et Premier Président de l'Association « Normandie Egypte »
· Auteur de la proposition faite au Conseil Général d'un fond d'aide à l'ART CONTEMPORAIN.


6. Au Titre des activités et des services :
· Premier Président de l'Association des Anciens d'AF N du Canton Daniel Miette a effectué au service de la Nation un parcours militaire récompensé :
i. Croix du Combattant (sur le modèle de celle qui avait été créée pour les combattants de la Guerre de 14/18 pour ceux qui avaient combattu en Algérie entre le 1er janvier 1952 et le 2 juillet 1962)
ii. Daniel Miette a été décoré de la Médaille commémorative des Opérations de maintien de l'Ordre en Algérie 90 jours au moins sous les ames)
iii. Il a reçu la distinction de la Médaille d'Afrique du Nord
· Président des Anciens combattants de l'Association départementale des Anciens d'AFN – FNACA
· Membre fondateur puis Président des Maires ruraux de l'Orne
· Ancien Vice-Président de l'Association Départementale des Maires de France.


7. Distinctions :
· Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'honneur (membre de la SMLH)
· Chevalier dans l'Ordre National du Mérite
· Officier des Palmes Académiques
· Commandeur du Mérite Agricole
· Médaille d‘Or de la Jeunesse et des Sports
· Médaille d'Honneur Régionale, Départementale et Communale (Echelon Or)
ELOGE A LA MEMOIRE DE DANIEL MIETTE 10 JUILLET 2020 PRONONCE PAR M. ALAIN LAMBERT, ANCIEN MINISTRE DANS L'EGLISE DE MAGNY LE DESERT


Rester vivant autrement
La liturgie de cette belle ce?re?monie nous invite a? rester vivant autrement.
C'est donc, dans son prolongement, que j'ai choisi d'oublier les codes stricts des e?loges, pour vivre cet instant, en communion avec toi, et parler, simplement, comme nous le faisions si souvent, de la vie, de nos vies, de ta vie, de celles de ta famille, de tes amis, de ton conseil municipal, de tes concitoyens, tous ensemble assemble?s autour de toi, ce matin.
Oui, il s'agit bien de te parler, vivant parmi nous, vivant autrement, a? travers l'oeuvre que tu nous le?gues et les enseignements que tu nous de?livres.
Oui, il s'agit, au fond, de partager, chers amis, avec vous tous, ici, ce dont nous parlions, avec Daniel, le plus souvent, tous les deux, dans l'intimite? de nos de?jeuners.
Qu'est-ce qui donne sens a? notre existence ?
Qu'est-ce qu'une vie re?ussie ? Qu'est ce qui donne sens a? notre existence ? Qu'est ce qui surpasse tout, et de si haut, les traits irritants de nos vies publiques, comme les e?gos, les jalousies, les rivalite?s, les mesquineries, qu'est ce qui surpasse tout cela, sinon la famille, les amis, les colle?gues, le territoire et ses habitants.
La famille
La famille d'abord, dont nous ne cessions de regretter qu'elle ne recevait jamais le juste retour de nos multiples engagements. Et pourtant, je sentais, retenue en toi, pour la connai?tre, cette pudeur qui t'empe?chait probablement de lui dire, a? ta famille, combien tu l'aimais. Ton amour reconnaissant pour Lili, sans laquelle rien n'aurait e?te? possible. Ta tendresse paternelle e?mouvante pour Vale?rie et Elvire, tes filles si attache?es a? leur papa, et auxquelles tu as le?gue? le gout du droit, et de l'engagement e?lectif. Ta fierte? de tes petits enfants, Pierre-Antoine et Anne- Claire, Edouard et Gre?goire, dont tu suivais avec attention les e?tudes et leur orientation professionnelle. Ta complicite? affectueuse pour Xavier ton gendre. Che?re famille, Daniel vous a aime?, comme il ne vous l'a jamais probablement dit, parce que dans nos ethnies, la pudeur ne nous permet jamais de dire les choses ainsi.


Les amis
Tu aimerais aussi, Daniel, que nous parlions de tes amis qui comptaient tellement pour toi. Toi, mon fre?re de coeur, si non de sang. Tu as toujours e?te? se?lectif, car tu plac?ais la fide?lite? en amitie? au-dessus de tout. Comme tous les coeurs ge?ne?reux, tu savais pardonner, sans jamais rien conce?der a? la facilite? des me?diocrite?s. Tu hissais la since?rite? au plus haut niveau de dignite? que requiert l'amitie? vraie. Pour avoir eu l'immense honneur et bonheur de la partager avec toi, j'en connais la force et l'indestructibilite?. De ce co?te?, tu nous laisses un exemple et un he?ritage a? me?diter.


Nos concitoyens
Tu aimerais aussi que nous parlions ce matin de tes concitoyens auxquels tu as toujours e?te? si visce?ralement attache?, en les reliant a? ce somptueux e?crin que tu as fait de Magny. Leur terre. Ta terre ou? tu retrouves trace de tes ance?tres depuis 1619 aimais-tu pre?ciser. Tes racines familiales profondes puisaient la se?ve qui alimentait ta force pour mener un combat acharne?, vivant et vivifiant, un engagement de toute ta vie. A chaque personne, chaque famille qui t'entourent aujourd'hui, je puis te?moigner de ton absolu de?vouement et de ta profonde gratitude pour les dix mandats de Maires qu'ils t'ont confie?s. J'ai connu beaucoup de conseilleurs sur l'art de gagner des e?lections, mais je n'en ai connu aucun qui ait e?te? e?lu maire durant 10 mandats successifs, te?moignage d'une confiance aussi constante qu'ine?branlable. De?positaire permanent de la confiance de tes concitoyens, tu as insuffle? a? Magny une flamme qui ne s'e?teindra pas. Tu as scelle? une empreinte qui ne s'effacera pas. Fallait-il qu'il existe cette magie de Magny que tu as su non seulement cre?er mais sans cesse raviver pendant ces 55 anne?es.


Notre territoire
Tu aimerais aussi que nous parlions de cette terre que tu as si soigneusement administrer. Tu l'as redessine?e, prote?ge?e, re-ve?ge?talise?e en y plantant 70.000 arbres pour re?parer la nature chahute?e par les remembrements successifs. Tu l'as fait sobrement, a? une e?poque ou? il n'e?tait pas a? la mode de s'en vanter : en ce sens, ta me?moire sera honore?e comme celle d'un pionnier, pour qui le patrimoine n'e?tait pas seulement foncier, mais aussi me?moriel et naturel. Tu as accueilli de nombreuses entreprises dont le Dermophil indien fut le 1er fleuron, avant la plateforme d'Intermarche? et re?cemment la Biscuiterie de l'Abbaye. Tu as cre?e? ainsi 300 emplois. La liste de tes re?alisations est impossible a? citer en entier, sauf a? prolonger immode?re?ment la ce?re?monie. J'en cite quelques-unes parmi les plus illustres : L'internat du Lyce?e a? La Ferte? Mace?, l'extension de l'ho?pital, la de?viation, le centre aquatique, les logements de la gendarmerie, le de?veloppement de la socie?te? des courses.


Le patrimoine
Tu as aussi veille? a? ce que Magny reste Magny, en soignant des te?moignages rares de sa glorieuse histoire, comme la restauration de la Chapelle Saint Antoine, du XIIIe?me sie?cle, au coeur de la fore?t, ou? comme le recensement des croix hosannie?res qui se dressent au coin des champs du bocage.


L'hommage du Conseil municipal
Tu aimerais aussi que je dise a? ton Conseil municipal, d'aujourd'hui comme aux pre?ce?dents, l'immense reconnaissance que tu leur voues pour le soutien sans faille qu'ils t'ont apporte?. Mais je suis aussi porteur d'un message pour toi de tes conseillers. Les mots leur manquent me disent-ils pour t'exprimer leur tristesse. Tu laisses devant eux un vide vertigineux au sein de la commune. Ils veulent te dire leur fierte? d'avoir servi a? tes cote?s et t'exprimer leur admiration pour l'immensite? de ton action, pour Magny, pour le territoire. Ils savaient pouvoir toujours compter sur ta pugnacite?, ta de?termination sans faille, ton courage, ta droiture, ta force de travail, ta sensibilite? aussi : toutes ces qualite?s e?taient au service de ton amour pour ta commune. Ta disponibilite? pour tous, quelle que soit la condition de chacun. Ton de?vouement sans compter, parfois au de?triment de ta sante?. La lec?on que tu leur enseignais : « la vie ne vaut que par ce que l'on donne aux autres », rappele?e tout a? l'heure par tes petits enfants. Le poids de chacun de ces mots re?ve?le a? lui seul la profondeur de ton engagement. Chaque mot tout a? l'heure prononce? e?mane de tes conseillers sans que j'ai eu a? en ajouter un seul. Tu auras note? que je n'ai fait que rapporter ce qui m'a e?te? demande? de te confier.


Une personnalite? rare
Alors, a? mon tour, j'ajouterai ta modestie. Il n'e?tait pas dans ta nature de te mettre en avant. L'essentiel e?tait pour toi dans l'action, les re?alisations, le re?el, le progre?s. Tu e?tais discret sur tes engagements, la guerre d'Alge?rie, tes nombreuses distinctions, ta le?gion d'honneur, les croix et me?dailles militaires, tes nombreux mandats au Conseil Ge?ne?ral pendant 38 ans, au Conseil Re?gional pendant 15 ans. Je perds en toi un fre?re dont j'admirais tellement la force de caracte?re, l'incroyable efficacite?, la compe?tence juridique encyclope?dique, et la fide?lite? en amitie?, jamais e?gale?e. On te disait parfois exigeant, et souvent derrie?re toi, trop exigeant, comme si l'exigence e?tait un de?faut. Tu cultivais cette exigence pour toi-me?me et tu aimais que les autres le soient au moins autant qu'ils s'en pre?valaient. Cette force de caracte?re et cette hauteur d'a?me ont reve?tu tes fonctions de la chasuble la plus sacre?e qui soit, la dignite?. Comme tous les grands, tu as su assembler la pugnacite? dans l'action avec une pudique humilite?.

Exigeant Daniel, probablement. Sensible su?rement ! Et c'e?tait un aspect parfois me?connu de ton tempe?rament. L'e?motion pouvait te submerger quand la solide carapace soudain venait a? ce?der. Since?re, tu l'as e?te? avec et pour tous, dans un milieu qui n'en abuse jamais exage?re?ment. Lucide et impavide, tu restais, sur les sentiments qui pourraient t'e?tre porte?s, en te refusant aux petites facilite?s, incitant aux me?diocrite?s de?rivant en la?chete?s face aux responsabilite?s. Imperturbablement, tu te tenais a? la parole donne?e.

Il est aussi un enseignement pre?cieux que ta vie nous re?ve?le, c'est la ne?cessite? d'une vision de temps long, pour la re?ussite de l'action publique. Tu n'as jamais ce?de? aux pressions e?lectorales de court terme. Tu visais loin, et la continuite? est une cle? de compre?hension de ta re?ussite exemplaire et un pre?ce?dent a? me?diter pour les nouvelles ge?ne?rations qui s'e?tourdissent parfois dans l'illusion des changements permanents.

Au moment des grands de?parts de la vie, aucun mot ne suffit. Les e?motions, les sentiments, les souvenirs, les sourires, les larmes se brouillent dans nos esprits bouleverse?s. C‘est le coeur qui bat et le pouls qui s'emballe a? la recherche, ne serait-ce qu'un instant, des doux moments partage?s ensemble et qui nous manquent de?ja?.


Rester vrai pour rester ce que l'on est
S'il est un serment que nous pouvons prononcer Daniel devant toi, ce matin, c'est de rester vrai, comme tu nous l'as enseigne?, non par des promesses ou des discours mais par des actes. C'est accepter d'e?tre critique? pour ses ide?es pluto?t qu'en changer, pour plaire ou pour durer. C'est rester ce que l'on est. Qu'est-ce qu'une vie re?ussie disions-nous au de?but de ce propos ? Qu'est-ce qui donne sens a? notre existence ? Ces instants que nous venons de partager nous re?ve?le ton message : Vivre, c'est croire, vivre c'est vouloir ! Vivre, ce n'est pas dire, c'est agir ! C'est e?lever nos actes a? la dignite? de nos ide?es.


La puissance d'un message, l'espe?rance qui s'en de?gage
C'est ainsi que tu restes vivant et pre?sent parmi nous, par la puissance de ton message, l'espe?rance qui s'en de?gage. De tout cela ce matin, nous voulions te rendre hommage.
Alain Lambert.

SMLH61 Photos de la famille : Portrait de M. Daniel Miette, M. Daniel Miette en compagnie de M. Valery Giscard d'Estaing, ancien Président de la République, Membre du Conseil Constitutionnel, M. Daniel Miette n compagnie de M. Jean Lecanuet, homme politique fondateur de l'UDI, M. Daniel Miette adepte de la Liberté devant le mur de Berlin, enfin M. Daniel Miette soucieux de l'emploi qui installe, sa dernière action avant son décès, la biscuiterie de Lonlaye l'Abbaye dans les locaux de l'ancienne base Intermarché.


Retourner à l'historique des figures



  © SMLH - 2016