Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

René BOTHET, une vie réussie
René Bothet, un nonagénaire né le 3/12/1927, alerte et qui s'est fait tout seul ça existe. Je l'ai rencontré, il habite Sées, rue Bily. Juste à côté de notre ami Issa Maraut. Il a pour Maire notre autre ami Mostefa Maachi, Président de l'ANMONM de l'Orne. Il a pour père Alfred Bothet employé des Travaux Publics de l'Orne qui évite la Grande Guerre (classe 18). Il est né à Sougé le Ganelon dans la Sarthe. Il travaillera en ferme. Sa mère est de l'Assistance public, car son propre père ouvrier couvreur, est mort par chute d'un toit d'un accident du travail. René Bothet est l'aîné d'une famille qui comporte 5 filles et 4 garçons. Il épousera Janine en 1950, qui achève sa formation de couturière, et habitera rue Bily (locataire) puis Av de la République à Sées. Il a connu, Janine, enfant car leur maison était voisine. Seule une haie d'épineux les séparaient physiquement, mais pas leur coeur. Il a demandé sa main à 16 ans mais l'a épousé lorsqu'elle avait 18 ans et lui 24. Le père de Janine travaillait dans les ateliers de la SNCF à Surdon.


Jeanine lui donnera 3 filles dont une fille handicapée, Fabienne, qui restera à la maison, en accord avec les conseils du médecin traitant de famille. Elle n'ira pas dans une maison spécialisée. Elle vivra heureuse et rendra ce bonheur à ses parents. La fille aînée, Patricia a eu une maladie de Hodgkin à l'âge de 12 ans, traitée et guérie. Elle a 4 enfants : Samuel qui a 2 enfants Théo et Marie, Benjamin qui a 3 enfants, Maël, Lomane, Ian Aurore mère de Elsa, Louise, Mila Elodie maman de Swan, Timeo et Eliot et enfin Lydie mère de Maxime (sans enfant) et de Mehdi qui lui-même est père de Ilyes, Alia et Anouk. René et Janine (née à Sablé, 88 ans on le rappelle) ont, 3 filles (Fabienne n'a pas eu d'enfant), 6 petits enfants (4 garçons et 2 filles) et 14 arrière-petits-enfants. Le compte est bon vous les retrouvez sur la photo de famille.


René Bothet commence sa vie professionnelle comme maréchal ferrant, en 1943, car son père l'a encouragé à cette époque vers cette profession. René Bothet a été placé en apprentissage chez M. Moisson. René Bothet a échappé à la 2ème guerre mondiale car il est de la classe 1947. Le cheval était encore un « outil » d'agriculture et le cheval de compétition était une richesse de la Normandie. Maréchal ferrant il entre dans le circuit de machines agricoles à partir des années 50. Avec l'achat d'un fonds d'un artisan qui a fait faillite, il devient « chef d'entreprise » à 22 ans. Son atelier est spécialisé en serrurerie, remorques agricoles et leur fabrication après apprentissage du métier de soudeur. Il entre dans le domaine du matériel agricole avec 4 compagnons. Il est à son compte à 22 ans pour devenir concessionnaire de matériel Deutz (allemand). Il est propriétaire rue de l'Enclos des Cordeliers d'un terrain de 1 ha qui abrite son atelier. Il procède à des aménagements et modifications de la grange du 2 rue des Cordeliers dès ses 22 ans accomplis. Il transforme son activité en Société avec l'appoint du frère de son épouse (son beau-frère donc) en 1974 qui décède en 2014. Sa société est parmi les premières de Sées pour le matériel agricole. Il vend en 1996, 50% du fonds puisqu'il était associé à son beau frère, mais garde les 100% de l'infrastructure qui lui appartient en propre.


Tout cela lui a donné de l'expérience, de l'assurance et une notoriété qui ne passent pas inaperçues. François Doubin lui fera décerner l'Ordre National du Mérite en 1997 et René Garrec la Légion d'honneur en 2000. Pourquoi ? Parce que troisième volet de l'existence de René Bothet après une vie familiale réussie, une vie professionnelle accomplie, René Bothet s'est investi dans la vie syndicale et des chambres des métiers. Mais, il en est fier, toujours en dehors des partis. Il est membre de la chambre des métiers de l'Orne de 1975 à 1977 puis il en est secrétaire adjoint de 1983 à 1986. Il en est naturellement Président de 1986 à 1999. Ses vertus d'organisateur et de visionnaire sont reconnues par ses pairs qui en font un président honoraire à partir de 1999. Entre-temps il est Président de l'Institut inter-consulaire interprofessionnel des formations alternées de l'Orne (3IFA) de 1995 à 1999.


La formation parlons-en, initiée par l'équipe dirigée par René Bothet puis développée au fil des ans. Elle comporte un volet de formation pure et de formation diplômante : énumérons en quelques-unes dans l'Orne : environnement puis données Windows, Initiation puis perfectionnement à Word, à Excel initiation puis perfectionnement (chacune de 2 jours), sketchup (création d'images en 3D) sur 2 jours. Toutes ces formations se font en présentiel ou à distance (sauf sketchup en présentiel uniquement).


En Web on va leur apprendre ma ville, mon shopping, à digitaliser l'entreprise, à élaborer une stratégie digitale, à apprendre à entrer dans les réseaux sociaux, à optimiser sa page, son compte facebook ou instagram, créer aisément un site internet puis à en développer la performance à en améliorer la visibilité, à créer une boutique en ligne à en développer la performance, à vendre plus grâce à un e-maillage, vendre plus grâce à des SMS ou des emailings, maitriser la e-reputation, concevoir des photomontages et retoucher aisément les photos, dynamiser la communication en créant ses vidéos.


Continuons avec le commercial : une stratégie commerciale pour vendre plus, développer la clientèle, organiser un évènement (stand, salon, portes ouvertes), créer un logo ou une charte graphique, rédiger des supports de communication, répondre efficacement aux appels d'offres, chorus pro gérer les factures de façon dématérialisée enfin eh oui un atelier anglais pour ceux qui l'ont négligé lors des études scolaires.


La comptabilité : premiers pas, perfectionnement, assurer la rentabilité, le régime micro est- il une solution adaptée ?, informatisation de la comptabilité, maitrise de cette comptabilité informatisée, micro-entrepreneur : informatisation de la gestion, préparation de la vente de l'entreprise. A cette liste on va ajouter l'apprentissage du management, du recrutement, à gérer une crise, un co-développement, à recruter, à gérer un stress, à gérer le leadership au féminin, à rédiger le document unique de gestion des risques etc...


Vous voyez l'intrication de toutes ces structures dans lesquelles a oeuvré le Président René Bothet. Tout n'existait pas à son époque, certes, mais les Président, ont au fil des ans transformé l'essai réussi de René Bothet et ont poursuivi l'oeuvre indispensable aux artisans et aux métiers d'expérience.


Sur le plan régional René Bothet ne reste pas inactif puisqu'il est membre de la Chambre régionale des Métiers de Basse-Normandie de 1975 à 1986. 1er vice-Président de la Chambre régionale des métiers de Basse Normandie de 1987 à 1990 et là encore les mêmes vertus reconnues par ses pairs régionaux en font un Président de 1990 à 1999 il en est encore président honoraire depuis 2000.


Mais cela ne suffit pas à cet homme énergique et qui a des idées. Il entre dans les organisations professionnelles pour affirmer les traditions et évoluer vers la modernité sans rien casser de l'expérience qui compte énormément pour lui, car c'est une richesse emmagasinée par les générations précédentes et qui assurent le travail bien fait. Président de la Chambre syndicale des Artisans ruraux de l'Orne à partir de 1973, Président de l'Union Régionale de la Confédération Nationale de l'artisanat des métiers et des services de 1994 à 2000 (CNAMS). Membre fondateur de l'Union Professionnelle artisanale de l'Orne il en devient Vice-Président à l'échelon régional de 1994 à 2000. Il terminera sa vie collective avec le titre de 3ème Vice-Président du Conseil économique et social de Basse Normandie en 1984 dont il était membre depuis 1989. Il est titulaire on le comprend aisément successivement des médailles de bronze, d'argent et d'or de la reconnaissance artisanale. Ah j'allais oublier René Bothet n'oublie pas sa ville Il en sera maire-adjoint de 1989 à 1995.


Cette vie est bien remplie et lorsqu'on se rend à son domicile c'est la photo de la famille réunie que l'on voit d'emblée. Janine et René 70 ans d' existence commune, quelle belle vie remplie d'activités pour le bien de tous et d'amour pour cette famille unie.

SMLH61 PHOTOS famille Bothet. On reconnait sur les photos M. d'Andigné, M. Goulet, M. Doubin, M. Garrec en particulier. Jeanine et René Bothet en famille et honorés.


Retourner à l'historique des figures



  © SMLH - 2016