Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

L'ABBE LAURENT VILLEMIN vient de rejoindre le Père auquel il croyait avec passion et amour. Il appartenait à la SMLH61 depuis novembre 2016 après avoir été nommé dans l'Ordre de la Légion d'honneur depuis 2015. Il était domicilié au Gué de la Chaîne dans le même village que notre ami et ancien Président le Colonel René Andrieu.
Son fère Thibault VILLEMIN professeur d'Histoire, ancien 1er Vice-Président de la Région Lorraine, nous a fait part de la triste nouvelle. Lors de son parcours dans la Région de Lorraine, Thibault VILLEMIN, a croisé Mme Chantal CASTELNOT, notre prochaine Préfète, à compter du 27 août, (ancienne Secrétaire Générale des Affaires Régionales à la Préfecture de Région en 2013 avec pour Préfet de Région M. Nacer MEDDAH). L'ORNE et la MEUSE ont donc des points d'affinité comme le souligne, s'il en était besoin, le Pèlerinage, en 2016, à Verdun de l'Epide d'Alençon parrainé par la SMLH61 et accompagné par le Colonel A. MARTIN, Président du Comité d'Alençon.

Thibault VILLEMIN nous a informé que son frère Laurent a été enterré avec l'insigne de la décoration de la Légion d'honneur, dont il était fier, épinglé sur son habit. Les obsèques ont eu lieu le 14 août en l'Eglise de Verdun, en présence de plus de 1000 personnes. La messe a été concélébrée par Mgr Jean-Paul GUSCHING, son évêque, accompagné de cinq évêques, en présence d'une centaine de prêtres compagnons de séminaire ou amis du Père VILLEMIN. Nous sommes d'autant plus tristes à la SMLH61, de ne pas avoir eu le temps de mieux le connaître, de puiser dans son savoir et de l'aimer comme tous ceux qui l'entouraient.
Une longue maladie a emporté le Père Laurent Villemin, décédé le 10 août.

Laurent est né en 1964 à Verdun, aîné des deux fils de Charlette et André Villemin, Thibault était son cadet. Après des études au petit séminaire, puis au grand séminaire de Verdun, Laurent VILLEMIN a rejoint le séminaire des Carmes à Paris. Il était docteur en théologie. Après son ordination en juin 1991 à la cathédrale de Verdun, par Mgr Marcel HERRIOT, il a rejoint la paroisse Notre-Dame à Bar-le-Duc. Aumônier des lycées, il a été l'artisan d'une action humanitaire marquante en Égypte. Il a ensuite exercé dans la paroisse Saint-Jean-Baptiste à Verdun avant de rejoindre l'Institut catholique de Paris. Aumônier des Scouts, il s'était beaucoup impliqué dans l'ACE (Action Catholique des Enfants), dont il a été responsable fédéral.

Comme vous pourrez le lire dans l'article ci-dessous de La Croix le Père Laurent VILLEMIN a eu une vie riche.

LAURENT VILLEMIN LA PASSION DE L'EGLISE

Cet ecclésiologue, spécialiste notamment de l'oecuménisme et du concile Vatican II, pilier de l'Institut catholique de Paris, s'est éteint jeudi à l'âge de 53 ans.


Il avait le don de transmettre à tous ses interlocuteurs sa passion de l'Église. Le Père Laurent Villemin est mort, jeudi, jour de la Saint-Laurent, à Bar-le-Duc où il avait été accueilli à sa sortie de l'hôpital chez un ami médecin. Cet homme chaleureux, apprécié pour sa délicatesse, sa finesse d'esprit et de discernement, s'est éteint à l'âge, c'est bien jeune, de 53 ans, des suites d'une longue maladie.

Mgr Philippe BORDEYNE, recteur de l'Institut catholique de Paris, auquel Laurent Villemin a consacré l'essentiel de son ministère de prêtre et de théologien, a rendu hommage à son « grand courage ». L'Institut catholique pleure la perte d'« un grand professeur d'ecclésiologie » et d'« un éminent spécialiste du dialogue oecuménique », a-t-il fait savoir dans un communiqué. Laurent Villemin y enseignait l'ecclésiologie depuis 2006, après y avoir soutenu sa thèse de doctorat (1) et s'être formé également en droit canonique, en histoire des religions et en anthropologie religieuse.


Homme clé de la faculté de théologie de la prestigieuse institution, il y assumait de nombreuses responsabilités : directeur du pôle de recherche « Éthique, morale et institution » directeur scientifique de la chaire « Bien commun » récemment inaugurée cheville ouvrière de nombreux colloques sur le concile Vatican II dont il était spécialiste (2) directeur de l'Institut supérieur d'études oecuméniques (Iséo) Sans compter une intense activité de direction de thèses (une dizaine). « Comme enseignant, il poussait les étudiants à donner le meilleur d'eux-mêmes. Il mettait la barre assez haut mais il savait les accompagner », se souvient une de ses étudiantes.


« Toujours bienveillant, il savait construire la communauté universitaire, avec cette capacité à faire vivre ensemble des hommes et des femmes très différents, rappelle de son côté le Père Olivier Artus, vice-recteur chargé de la recherche à l'Institut catholique de Paris. Il était très attentif à se tenir au carrefour des différentes disciplines théologiques. »


Laurent Villemin, grand officier de l'Ordre du Saint-Sépulcre, avait passé six mois à l'École biblique de Jérusalem, en 2006, pour travailler sur les fondements néotestamentaires de l'ecclésiologie. Dans la même dynamique, le théologien s'était aussi formé en psychologie, obtenant l'an dernier un diplôme de psychologue du travail. Le sillon qu'il creusait en ecclésiologie avait conduit cet homme de dialogue à se spécialiser dans l'oecuménisme : il était notamment membre du groupe des Dombes et du comité mixte baptiste-catholique en France depuis de nombreuses années.


Auteur de nombreux articles scientifiques et ouvrages, décoré de la Légion d'honneur, ce théologien pédagogue et bon vulgarisateur était souvent sollicité par les médias à qui il manifestait toujours une grande disponibilité. Il avait ainsi contribué à de nombreux dossiers dans La Croix et, un temps, à la page consacrée aux livres religieux.


Attentif au monde qui l'entourait et dont il aimait la beauté, cet homme curieux mettait « une passion méthodique à tout ce qui l'intéressait ». « En matière de yoga, il avait suivi des formations telles qu'il aurait pu l'enseigner », indique Guillaume GOUBERT, directeur de La Croix et ami proche de Laurent Villemin. Loin d'être un simple hobby, cette pratique venue de l'Orient marquait aussi sa pensée de la personne dans sa totalité – corps, âme, esprit – et dans son lien avec l'Église. Selon son souhait, ses obsèques seront célébrées aujourd'hui à 16 heures par Mgr Jean-Paul GUSCHING, son évêque, en la cathédrale de Verdun où il fut ordonné prêtre en 1991, par Mgr Marcel HERRIOT.

Céline Hoyeau

Photo D. Mayot

Ouvrages du Père Lautrent VILLEMIN
(1) Sur le pouvoir d'ordre et le pouvoir de juridiction. (2) Les Sept Défis de Vatican II, avec Jean-Marie Vezin, DDB, 272 p., 19,90 €.
(2) Bordeyne Philippe, Laurent Villemin : Vatican II et la Théologie perspectives pour le XXIème siècle Coll. "Cogitatio fidei" 254 Paris Cerf, 2006,
(3) Les funérailles d'aujourd'hui, aspirations des familles, Christian Pian, Laurent Villemin, L'Atelier, 157p, 16,25 €

Le mercredi à 18h une messe était célébrée en souvenir du Père Laurent Vuillemin à Saint Joseph des Carmes dans l'enceinte de l'ICP. Le frère de Laurent, Thibaut était présent. L'Eglise était pleine et oecuménique (Mgr Maalouf pour les orthodoxes et l'Eglise réformée en toge et collerettes). L'office était célébrée par Mgr Philippe Bordeyne, Recteur de l'ICP. L'assistance était très triste et surtout participait de façon participative à l'office. De nombreux élèves du Premier cycle auquel appartenait le Père Vuillemin étaient présents. Madame Clémence ROUVIER directrice du Cycle, avait organisé cette manifestation du coeur et de communion, (fille d'un Président du Secours catholique, Michel BENOIST) une lecture de lettre de JEAN PAUL II à l'occasion du cinquantenaire du Secours Catholique est recommandée "lien utile" sur le site https://w2.vatican.va/content/john-paul-ii/fr/letters/1996/documents/hf_jp-ii_let_19960702_michel-benoist.html
SMLH61


Retourner à l'historique des souvenirs



  © SMLH - 2016