Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Eric MONROY, brigadier, mort dans l'exercice de ses fonctions au Mans


Un hommage national va être rendu ce mercredi 12 août à Éric Monroy, le policier tué lors d'une intervention dans la nuit du 5 au 6 août au Mans (Sarthe).


Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa seront présents à l'hôtel de police du Mans pour suivre la cérémonie d'hommage au policier tué lors d'une intervention, la semaine dernière. Le policier Éric Monroy qui était âgé de 43 ans et père de trois filles, sera ensuite inhumé près d'Alençon (Orne) à Saint Germain du Corbéis, à 15 heures.


Les deux représentants de l'État auront rencontré la famille du défunt en privé à 10h30 indique France Bleu. Une minute de silence sera observée dans tous les commissariats et casernes de gendarmerie de France, à 11 heures. Gérald Darmanin prononcera une allocution à la même heure.


Pour rendre hommage à keur collègue, 134 policiers issus de différents services se sont rendus sur place. Dominique Le Mener, le président du conseil départemental de la Sarthe, Stéphane Le Foll, le maire du Mans, Christelle Morançais, la présidente de Région, ont également assisté à l'hommage national rendu à Eric Monroy. M. le Ministre Gérald Darmanin a décoré à titre posthume le Capitaine Eric Monroy de la Légion d'honneur. Il a rendu visite à la famille.


À cet instant même, 12 août, 11h débute la cérémonie d'hommage rendue par le ministre de l'intérieur et la ministre déléguée à la citoyenneté Mme Marlène Schiappa au capitaine de police Éric MONROY, affecté à la circonscription de sécurité publique du Mans, décédé en intervention le 6 août dernier.


Éric MONROY entre dans la police nationale le 3 décembre 2001. Après une affectation à la circonscription de sécurité publique de Suresnes, il intègre la direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police en 2011, puis rejoint la circonscription de sécurité publique du Mans le 1er septembre 2018.


Le drame s'est produit dans la nuit du 5 au 6 août dernier au Mans, vers 03h40. Un homme s'était visiblement endormi au volant de sa voiture lorsque les sapeurs-pompiers sont arrivés. Ils ont ensuite fait appel aux forces de l'ordre. Éric Monroy qui se trouvait avec deux de ses collègues, a tenté de récupérer la clef de contact de la voiture du conducteur.


Le chauffard a alors redémarré soudainement, trainant le fonctionnaire sur plusieurs mètres. La voiture a violemment percuté un mur. Éric Monroy a été déclaré mort sur place à 4h30 a confirmé le procureur de la République du Mans.


Le chauffard mis en examen et écroué
Le mis en cause de 26 ans a tenté de prendre la fuite mais a été rapidement interpellé et placé en garde à vue. Ce n'est pas la première fois qu'il a affaire à la justice. Il a en effet déjà été condamné pour conduite sous l'emprise de l'alcool et refus d'obtempérer à une sommation de s'arrêter, en 2015. Il a également fait l'objet d'une condamnation pour outrage et rébellion en 2018.


L'homme a été mis en examen ce vendredi pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur personne dépositaire de l'Autorité Publique et CEA (Conduite sous l'emprise d'un état alcoolique) en récidive » et a été placé en détention provisoire.


Éric MONROY entre dans la police nationale le 3 décembre 2001. Après une affectation à la circonscription de sécurité publique de Suresnes, il intègre la direction de l'ordre public et de la circulation de la préfecture de police en 2011, puis rejoint la circonscription de sécurité publique du Mans le 1er septembre 2018.


Éric MONROY a été nommé chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur et cité à l'ordre de la Nation. La médaille de la sécurité intérieure, la médaille pour acte de courage et de dévouement et la médaille d'honneur de la police nationale – échelon or – lui ont été décernées à titre posthume.


Il a été promu capitaine de police.


Monsieur MONROY était pacsé à sa compagne Gibory Laurence et père de 3 filles âgées de 5, 12 et 15 ans, Noeline, Lucie, Mathilde. La SMLH61 leur rend un hommage appuyé et souhaite pouvoir leur porter aide et assistance si besoin. Une cagnotte Leetchi a été ouverte et 29000 euros étaient versés mi août


SMLH61
Photos du Ministre Darmanin par autorisation spéciale (©Les Nouvelles de Sablé). les deux autres photos Actu 17 et Ministère de l'Intérieur


Retourner à l'historique des souvenirs



  © SMLH - 2016