Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Photographie de la dernière activité

Richard de Touchet, in Memoriam,

Richard de Touchet vient de nous quitter, une cérémonie le 19 janvier s'est tenue en l'Église de Guerquesalles dans laquelle il avait été baptisé 88 ans auparavant.

Le colonel Godey après avoir porté le coussin avec Décorations et palme, a pu faire saluer la dépouille par les honneurs militaires des porte drapeaux. Le CV de Touchet a vécu après 1972 dans un ravissant manoir de Guerquesalles, propriété de famille, avec ses enfants, avant leur départ du nid et son épouse décédée en 1998.

RICHARD DE TOUCHET, comte EXELMANS (ancêtre Maréchal d'Empire)

Après des études secondaires brillantes au Lycée Janson de Sailly. Il intègre l'Ecole navale promotion 1946. Il appartient à une famille ancienne de marins et compte un amiral dans ses ancêtres (de Mackau, amiral d'Empire).

Il sort de l'Ecole navale en 1948 pour, entreprendre sur la « Jeanne » le tour du monde. La France sortait victorieuse de la 2ème guerre mondiale. La Royale se relevait lentement du désastre de la triste catastrophe de Mers El Kebir et du sabordage de Toulon. La « Jeanne » a traversé la guerre à La Martinique, chargée d'une cargaison d'or de la Banque de France!!

Ce croiseur exceptionnel avec un blindage succinct peut recevoir 156 élèves officiers (en plus des 506 membres d'équipage) qui dorment dans des hamacs (connu dans toutes les marines du monde depuis la conquête espagnole du Nouveau Monde). Il échappe à un accident terrible qui fait disparaître un PBY Catalina avec huit membres d'équipage sur lequel R. de Touchet et son ami de promotion Georges Souquet devaient embarquer pour un vol d'entraînement. Le destin a voulu qu'ils préfèrent une virée à Marrakech et qu'ils échangent leur tour.

Le CV opte pour l'aéronavale et effectuera sa formation, en 1950 durant un an, sur la base aéronavale de Khourigba au Maroc puis aux USA (à base de Pensacola en Floride). Il sera un officier volant formé en France et aux USA « vin rouge/coca cola ». Il revient en 1951 à Khourigba. Il va être affecté à la 10ème flottille aérienne, juste naissante (mai 1952) équipée d' Avro Lancaster. Un an plus tard pendant trois mois il est affecté à la célèbre flottille 24 F (Lann Bihoué) pour parfaire son expérience. Il y effectuera deux autres séjours (1956, 3 ans et demi et 1960). Le CV de Touchet y fait connaissance du Lockheed Neptune l'un des plus remarquables aéronefs de détection maritime. Sur ces entrefaites il aura effectué une formation de 1 an à l'Ecole de détection et passé 2 ans sur la base aéronavale de Lartigue (anciennement Tafaraoui dans l'Oranais). Sur ses Neptune il va effectuer une chasse à la contrebande d'armes par voie de mer ou terrestre malgré la zone du barrage électrifié entre le Maroc et l'Algérie.

Il accomplit un temps en mer de formation de trois semaines sur le Croiseur Cuirassé « Richelieu ». En septembre 1961 sur le « Cdt Bourdais », aviso escorteur flambant neuf, sorti du chantier naval de Lorient, il navigue durant 13 mois pour les essais en mer sous les ordres du Capitaine de frégate Winter. Cet aviso escorteur de 2000 tonnes (équipé pour les soins médicaux) à l'étrave renforcée pour résister aux glaces assistera les pêcheurs de Terre Neuve. Il sera mis en service actif en 1963. Mais le Cdt Bourdais aura effectué sa première campagne de Terre Neuve de mars à octobre 1962 avec le CV de Touchet à bord.

Le CV de Touchet sera affecté à l'Etat major à Cherbourg (il prend en charge la jeunesse et les sports militaires) et à Mers el Kebir dans l'État major au quartier général intégré. Durant un an en 1966 il est affecté à une unité inconnue en rapport avec des actions secrètes avant d'être nommé commandant du dragueur de mines Aldébaran. Le CV de Touchet achèvera sa période active par 4 ans de deuxième bureau. A sa demande il quittera, sa carrière active dans la Royale en 1972 (Capitaine de vaisseau honoraire). « Nous garderons le souvenir, d'un homme agréable et courtois à l'esprit vif aux réparties souvent très courtes mais toujours frappées au coin d'un solide bon sens » rappellent ses camarades de promotion. Richard de Touchet a 5 enfants. Le CV de Touchet est nommé Chevalier de la Légion d'honneur en 1962 à 36 ans après seulement 14 ans de service alors qu'il navigue sur le Cdt Bourdais. Il est par ailleurs décoré de la médaille de la jeunesse et des sports et de la médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l'ordre en Afrique du Nord.

Le Président de la section Orne Docteur Pierre PETITBON
21 janvier 2015


Retourner à l'historique des reportages de souvenirs



  © SMLH - 2016