Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Photographie de la dernière activité

Gustave ROUSSEL est flérien. Il a eu deux belles vies. L'une militaire et résistante.Engagé en 1933 il combat dans les Ardennes la 10ème Panzer division et est blessé alors qu'une grande partie de ses compagnons disparaît dans les combats meurtriers.
Il rejoint le maquis de la Ferté Vidame avec son épouse Solange. Il instruit les maquisards fort de sa formation militaire (matériel, explosifs, entraînement). Il devient chef de section dans le réseau. Sous lieutenant, après avoir été adjudant chef FFI, (Forces Françaises de l'Intérieur). Son maquis regroupe 160 hommes. Il reçoit pour actes de bravoures la croix de guerre avec étoile de bronze. Solange camoufle des armes, munitions.
Il réintègre la vie civile et a l'idée de monter un Zoo à Rabodanges car il est passionné d'animaux. Son plaisir était de rentrer dans la cage au Lion avec son chimpanzé pour prétendre que c'était le singe qui domptait le féroce lion. Il avait selon son gendre un oiseau parleur qui imitait la voix de sa belle mère. A 100ans pensionnaire à Maubert il a trois enfants, Yolande, Yannick et Danielle, Six petits enfants, Huit arrières petits enfants et dix arrières arrières petits enfants. La Légion d'honneur par l'intermédiare de son Président de section et de Madame Anna Gerbet, Présidente du Comité de Flers, lui rendent l'hommage que sa carrière et son âge méritent amplement.
Rédaction SMLH61
Orne Combattante



Retourner à l'historique des reportages de souvenirs



  © SMLH - 2016