Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne

Cher Bernard Soul, Monsieur le député, cher Jérôme, M. le Président du Conseil départemental, cher M. de Balorre, Mme Catherine Meunier représentant, M. le Président du Conseil régional, Madame la Maire honoraire, chère Colette, Madame la Conseillère départementale honoraire, chère Christine, cher directeur d'hôpital honoraire, cher Patrick, tous les trois représentants le Président de l'ANMONM, Chers maires, chers adjoints, chers conseillers municipaux, chers membres du Lion's. Je regrette avec vous l'absence de M. le Ministre Alain Lambert, actuellement à Singapour, qui a pu faire la connaissance, dans cette cité état équatoriale, de mon petit-fils, Stanislas. Je l'assure de ma vive estime, chers amis.


Bernard Soul, Mortainais de souche, est né dans la ferme familiale. Nous voilà ici chez toi à la Hamardière, Bernard. Un des piliers de tes mérites distingués. Une résidence à ton image, accueillante, chaleureuse et généreuse. Tu l'avais reprise, alors propriété communale, selon les voeux de notre ami Robert Loquet (maire de Domfront, Conseiller général), en 2002 (vingt ans déjà) par l'intermédiaire d'une SCI dont les associés sont Mrs Gahéry, Friloux, Leray, Soul père et fils, gérée en SARL avec ton ami d'enfance le Dr Eric Leray. Tu es aussi Président de l'UNA après fusion de 5 entités cantonales, et du CLIC (centre local d'information et de coordination) avec intégration de la MAIA (méthode d'action pour l'intégration à l'autonomie). Tu ne veux pas de seniors à l'abandon.


L'IFSI (Institut de formation en soins infirmiers) d'Alençon t'a diplômé en 1973. Tu as commencé salarié d'une communauté religieuse puis tu t'es associé avec ton ami Béchade (avec lequel tu as fondé les ambulances Soul). Bernard, tu as acquis ta notoriété au cours de ton sacerdoce d'infirmier libéral depuis 1979. Ton groupe s'est accru par l'association de Dominique Chatel, Patrick Launay, et Gilbert Renault. Tu as joué ton rôle avec passion, ponctualité et humanité. Tu étais là pour tous, jeunes et anciens. Les seniors t'aiment bien car tu ne les brusques pas et tu avais toujours cette présentation empathique. La voiture comme outil de déplacement dans les fermes reculées, ta trousse disponible, tu as injecté des milliers d'ampoules, prélevé des milliers de tubes, préparé des milliers de semainiers et pansé nombre de blessures ou de cicatrices. Tu as soutenu le Mammobile lorsque je le créais avec l'aide des radiologues du département et le conseil général. Tes relations avec les médecins libéraux et hospitaliers étaient excellentes.


Avec Bernard Soul maire, depuis 2014, Domfront est en route. Un de ses souhaits, redonner leur lustre aux vestiges du château, gardien des marches méridionales de Normandie, miné par Sully en 1610 (pas de chance l'année de l'assassinat d'Henri IV par Ravaillac). Protéger les acquis de la collectivité est sa fierté son hôpital regroupé dans le CHIC des Andaines doit conserver une activité médicale et de SMUR. Il s'y attache avec son homologue de la Ferté Macé. Il cultive les meilleures relations avec le directeur du GHT. Il sait aussi qu'il lui faut accueillir la médecine de ville. Favoriser les activités ludiques et culturelles. Il doit préserver le commerce de centre-ville et paradoxalement aussi les grandes surfaces complémentaires en périphérie. Enfin avec les conseillers départementaux et le DASEN, il veille à la préservation des classes des collèges et avec le rectorat et les services départementaux, de ses Lycées. Il est d'ailleurs administrateur du Lycée Chevalier. Les domaines sociaux et collectifs avec les secteur des logements, de la voirie, de l'hygiène, des déchets, essentiels car polluants et coûteux doivent avec son aide trouver les bonnes solutions. La municipalité et la communauté de communes se préoccupent de l'avenir avec la fibre et de la lutte contre la détérioration du climat.


Bernard Soul veut dans son rôle d'homme politique, que la France retrouve son élan, et se reconstruise. La mondialisation vient de prouver ses limites. 5 indépendances doivent être défendues : éducative, sanitaire, alimentaire, énergétique et de défense. Poutine paraphrase Staline parlant du Vatican, « l'Europe combien de divisions ». L'Europe oui, mais de l'Atlantique à l'Oural, à long terme, comme le souhaitait le général de Gaulle? Poutine n'est pas la Russie, Hitler n'était pas l'Allemagne « Gouverner c'est prévoir et ne rien prévoir c'est courir à sa perte » disaient Emile de Girardin et Thiers. Mendès France affirmait que « gouverner c'est choisir » sans tout mélanger. Les terres rares des batteries des automobiles par exemple conduiront à une nouvelle dépendance. Depuis un certain nombre d'années et à l'ère du GPS gouverner est louvoyer!!


Bernard SOUL préfère la liberté. Il veut briguer à juste titre un siège national. Je lui souhaite d'avoir toutes ses chances car une Assemblée nationale monocolore ne peut être de nos jours, productive, sans scories. Toute l'assistance sait que Bernard Soul appartient à une catégorie disponible aux soucis de ses concitoyens. Tu es pondéré et apaisant. Tu as des responsabilités pour le confort de nos anciens, nous les avons citées. Poursuivre une politique favorable aux entreprises de taille intermédiaire est ton but. Le METI d'ailleurs, est représenté en Normandie par notre ami J Frénéhard. Accueillir les entreprises de toute taille est ton objectif. Faire comprendre que le coût du travail est moindre en campagne que dans les mégapoles te semble une évidence. Les travailleurs peuvent avoir une vie plus simple, moins chère et éduquer leurs enfants avec plus de facilités. C'est ainsi que l'Égalité se crée. Bernard Soul est toujours à l'écoute de tous. Son métier, ses souvenirs familiaux horribles de la bataille de Mortain et ses affinités l'ont naturellement guidé vers cette troisième devise : Fraternité, pacifique évidemment. Le vent tourne, les opinions branlent, mais ta boussole, Bernard, indique toujours le Nord. Il est LE démocrate exemplaire, le préambule et les premiers articles de la Constitution, il les respecte naturellement, intuitivement.


Président de la Communauté de communes de Domfront-Tinchebray interco, tu es un homme de comportement humble, simple, organisé et responsable. Mme Françoise Tahéri, notre ancienne Préfète, l'avait perçu notamment dans l'organisation de ton centre de vaccination contre la Covid 19. Nous la remercions d'avoir défendu, avec le soutien impliqué de M. de Balorre, de Jérôme Nury et peut être de Mme la Sénatrice, ce dossier de nomination dans cet Ordre national prestigieux créé par le Général de Gaulle. Tu as choisi pour te remettre tes insignes, une personnalité locale, par égard pour tes administrés, j'y suis sensible.

C'est pour cela Bernard, que c'est avec plaisir et pour l'honneur de tes concitoyens de Domfront en Poiraie, de la Communauté de communes de Domfront-Tinchebray interco et de bien au-delà que je prononce la formule rituelle : M. Bernard Soul « au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés nous vous faisons chevalier de l'Ordre National du Mérite».

PHOTOS Antoine SOUL.


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016